Facebook
Twitter









MANŒUVRES - Pour éviter d’être débarqué par le Comité directeur : Alioune Badara Diagne se réfugie derrière un «bureau élargi»

Flairant un coup venant des membres du Comité directeur qui voulaient le débarquer séance tenante, le président de la Fédération sénégalaise de basket a transformé la réunion d’évaluation de samedi en bureau élargi. Une manœuvre suivie d’un semblant de motion de soutien qui le sauve, momentanément, des griffes de ses détracteurs, et précisément du Collectif des anciens internationaux. Mais qui ne l’épargne pas d’un limogeage au vu de son statut de président-coopté avec un mandat qui expire en 2007 et non 2008, comme annoncé avec beaucoup de ruse par la chargée de communication de la Fsbb, Mame Maty Mbengue. Du coup, le dernier mot revient au ministre des Sports qui a tous les pouvoirs et toutes les cartes en main pour décider de l’avenir de Alioune Badara Diagne et de son équipe.

Hyacinthe DIANDY et Woury DIALLO Le Quotidien



Alioune Badara DIAGNE president de la FSBB et du COCAN
Alioune Badara DIAGNE president de la FSBB et du COCAN
Contrairement à ce qui a été prévu et annoncé à travers la presse, ce n’est finalement pas le Comité directeur de la Fédération sénégalaise de basket (Fsbb) qui s’est réuni ce samedi, à Marius Ndiaye. En lieu et place, c’est un bureau élargi qui a été imposé aux Fédéraux. «Nous avons été surpris d’apprendre tout au début de la séance que ce n’est pas une réunion du Comité Directeur mais un bureau élargi», soutient une source fédérale qui a pris part à la rencontre et qui n’a pas manqué de marquer son étonnement : «Pourtant il était bien précisé dans la convocation que c’est une réunion du Comité Directeur.» En notre interlocuteur de déceler la subtilité de «la manœuvre orchestrée par le président Alioune Badara Diagne et son clan» : «C’est après qu’on a tout compris. En fait, c’est une démarche qui a pour but de couper l’herbe sous les pieds de ceux qui veulent le débarquer. Il sait très bien que, contrairement au Bureau élargi, qui n’a aucun pouvoir pour le débarquer, seul le Comité Directeur est habilité à le démettre. Alors il a tout fait pour éviter la tenue de cette instance. Mais il faut qu’il sache qu’il ne peut plus échapper à un limogeage. Et que tôt ou tard, il fera face au Comité Directeur et à l’Assemblée générale. Et ce n’est pas un semblant de motion de soutien qui va le sauver.»

Une «solidarité fédérale» qui a été d’ailleurs exprimée par la chargée de communication de la Fsbb, Mame Maty Mbengue : «Nous avons décidé de soutenir notre président, Alioune Badara Diagne. Nous lui renouvelons notre confiance. Nous le soutenons et on est de tout cœur avec lui. Nous allons continuer à travailler avec lui jusqu’à la fin de son mandat, en 2008», informera Mame Maty Mbengue, chargée de la communication de l’instance dirigeante. Mieux, poursuit la fédérale, «il n’a jamais été question que Alioune Badara quitte son poste. C’est une famille qui a travaillé durant toute cette période et nous allons continuer à travailler avec lui jusqu’à la fin de son mandat».

Sur l’ordre du jour de la réunion de samedi, la chargée de communication précise révèle : «C’est une réunion d’information fédérale pas du Comité d’organisation du championnat d’Afrique (Cocan). On a informé la fédération et le bureau élargi sur, entre autres sujets, le déroulement de la compétition, des primes des matches…»

L’ancienne capitaine des Lionnes explique leur soutien à leur président par un satisfecit du travail abattu en trois ans. «L’un de nos objectifs était d’être sur le podium. Nous avons réussi à le faire autant avec les filles (médaillées d’Or à d’Alger et finaliste de la Can à Dakar) qu’avec les garçons, médaillés d’argent à la Can à Alger. Il y a des jours sans. On aurait bien aimé remporter tous les titres en jeu. Autant du côté des filles que du côté des garçons. On a abattu un travail remarquable durant cette période en remettant le basket-ball sénégalais sur les rails», se réjouit Mame Maty Mbengue

Une réunion du Cocan, «prévue dans 15 jours», devrait faire une évaluation globale de cette 20e édition de la Can de basket féminin que le Sénégal a abrité du 20 au 30 septembre 2007.



Article rédigé par le Lundi 8 Octobre 2007
Lu 1203 fois




1.Posté par dede le 10/10/2007 21:50
Arrêtez de dire des idioties, il n'a jamais été question de débarquer qui que se soit.Ceux qui distillent ces propos ne méritent pas d'être au comité directeur car ne sachant m^eme pas les réglements.la convocation du comité directeur répond à des critères précis et l'ignorance de ces gens est simplement triste.
Je confirme une fois encore que notre pays est le leader africain de la parlotte; nous on parle , les autres travaillent; demain ce sera dur et très dur,soyons patients, le torrent de larmes , c'est pour bientôt.
Sportivement