Facebook
Twitter









Le COCAN fait le bilan du 20e Can : « Une bonne organisation malgré des couacs »

Après l’organisation du 20è Championnat d’Afrique des nations de basket à Dakar, le comité d’organisation dirigé par Alioune Badara Diagne a présenté son bilan hier. Malgré les couacs constatés avant le début de la compétition, il juge son bilan très positif.

Oumar Ndiaye Le Soleil



Alioune Badara DIAGNE president de la FSBB et du COCAN
Alioune Badara DIAGNE president de la FSBB et du COCAN
« Malgré tous ces couacs, nous avons pu organiser ce championnat. Nous avons relevé au niveau du Cocan, un défi un taille. Jusqu’à présent, nous n’avons reçu aucune réclamation des pays participants. Tous les matchs se sont déroulés dans les conditions normales. » Ces propos viennent d’Alioune Badara Diagne, Président du Comité d’organisation du 20è Can de basket . Un Can de basket que le Sénégal avait demandé à organiser selon M. Diagne. « L’objectif était clair. C’était de remporter le titre et d’avoir la première place pour les Jeux Olympiques de Pékin. Sur le plan sportif, l’objectif n’a pas été atteint ».

Ce 20è Can a été abordé dans un contexte difficile, selon M Diagne. « A une semaine du début de ce championnat, nous n’avions pas de budget. Trois jours avant aussi, il y a eu changement de ministre au département des Sports. A une semaine de la compétition, nous n’avions aucune visibilité sur le budget. C’est à ce moment qu’Issa Mbaye Samb a été nommé à la tête du ministère. Avant même qu’il ne prenne service, il a mis en branle tout un dispositif pour le règlement des questions du Cocan. Le ministère des Sports a supporté l’ensemble des frais relatifs à la restauration, à l’hébergement, au transport et une partie des frais protocolaires ».

Par rapport à un budget de 310 millions prévus pour ces frais, le ministère a payé 268 millions. Les cotisations des pays participants ont donné au Cocan une somme de 50 millions. La vente des billets a généré 18 millions, le sponsoring 28 millions, le merchandising 16 millions.

« Je ne partirais pas »

Après la défaite du Sénégal en finale contre le Mali, certains anciens basketteurs avaient demandé le départ du Président de la fédération de basket. Mais Alioune Badara Diagne refuse de céder. « Les premiers à réagir ont pris uniquement en compte les résultats du Sénégal. Ils étaient avec moi dans un plateau de télévision, 4 jours avant. Ils avaient dit que l’équipe montait en puissance et était très performante. Après une contre performance à l’issue d’une finale, ils ont dit que l’équipe et la gestion du président ont été minables. S’il y a des Sénégalais déçus ou surpris, je suis le premier à l’être. Je ne pouvais pas imaginer après le parcours qu’on a fait, perdre la coupe face Mali. Mais c’est des choses qui arrivent au basket. Je ne juge pas mon travail à partir du résultat d’un seul match. Ce qu’on pouvait me demander, c’est de mettre l’équipe du Sénégal dans de bonnes conditions. Je l’ai fait. Je n’ai entendu aucune récrimination à ce sujet. L’équipe a été mise dans des conditions de performances. Le système des primes a été surévalué, les filles étaient dans de bonnes conditions. On avait une bonne équipe. On a gagné 7 matches et on a perdu le huitième. Ce sont des choses qui arrivent en sport. Si ces gens veulent mettre leurs connaissances ou expertises au service du basket, nous sommes disposés. Je suis coopté. Il suffit que le ministère des Sports le veuille pour que je parte. Quand on arrivait en 2005, le Sénégal n’était sur aucun podium en basket. C’est nous qui avions gagné les deux médailles d’argent, c’est nous qui sommes allés en Coupe du monde. Tous ces résultats, c’est nous. Dans un bilan, il y a forcément du positif et du négatif ».


Article rédigé par le Vendredi 26 Octobre 2007
Lu 1474 fois




1.Posté par khaido le 26/10/2007 19:41
En matiere de sport personne n'entre dans une competition pour avoir le but de terminer deuxieme ou troisieme. En matiere d3e sport on juge les equipes par leur performance par rapport au resultat final. Si tu es deuxieme, c'est parce que tu as ete le premier perdant Tu nous parle de deuxieme place, de qualifaquation a la coupe du monde, mais ceci est nouveau pour le basket senegalais qui s'est retrograde sur tous les plans pendant ces dernieres annees. On parle de tout le basket, du niveau du basket senegalais. Tu es vraiment pathetique, tu n'as meme pas eu le courage de faire face a la presse, et au peuple senegails le lendemain de cette coupe d'afrique, pourquoi? Pour preparer tes mensonges! quelle honte, vraiment quelle honte. Le basket senagalais a besoin d'un grand "setsetal", il a besoin de sang nouveau, il a besoin qu'on le reorganise de haut en bas, il faut qu'on forme les jeunes, qu'on dote les club de moyens, qu'on aide surtout les regions, et que l'equipe nationale soit geres par des gens capables comme Ado, Adidas, mbaye Gueye, Busnel, Pa Sow, Konan, Pa Bass. Ibrahima Diagne, soit un peu orgueilleux et part pendant qu'il est encore temps, bande d'ingrats et d'incapables.

2.Posté par bibif le 27/10/2007 12:20
Pardonnez moi dé de mon hors sujet, mais ALN la feuille de match de la finale n'a pas été publiée, merci pour les autres tantôt données, mais la + importante SEn-MAL n'est pas encore publiée. Merci d'avance
Big up snbb.com

3.Posté par CONTACT le 29/10/2007 10:14
C'EST ECOEURANT DE VOIR QUE LA MEDIOCRITE EST ERIGE EN REGLE DE CONDUITE.

C'EST DESOLANT DE VOIR CES IRRESPONSABLES DE FEDERAUX SE VOILER LA FACE.

"Malgré tous ces couacs, nous avons pu organiser ce championnat. Nous avons relevé au niveau du Cocan, un défi un taille. Jusqu'à présent, nous n'avons reçu aucune réclamation des pays participants. Tous les matchs se sont déroulés dans les conditions normales. »

OU BIEN IL SONT MALHONNETES, OU BIEN NOUS N'AVONS PAS LA MEME DEFINITION DU MOT "NORMAL". S'IL EST SERIEUX DANS CETTE DECLARATION, ABD SE FOUT COMPLETEMENT DES SENEGALAIS. TERAFLEX LIVRE AVEC RETARD, ABSENCE DE PLACE PREVUE POUR LES EQUIPES EN COMPETITION AU NIVEAU DES TRIBUNES DE MARIUS NDIAYE, TRAFIC A GRANDE ECHELLE DE TICKET AVEC LA COMPLICITE DES FEDERAUX, DES MILLIERS DE SENEGALAIS DEHORS APRES AVOIR DEBOURSE 2000F CFA SENEGALAIS APRES DEVALUATION.JOOLA BIS EVITE DE JUSTESSE AVEC UN STADIUM SURCHARGE; ECHANGE DE COUPS ENTRE PRESIDENT DE FEDERATION MALIENNE ET SENEGALAISE, FEDERAUX A L HOTEL JUSQU'A DES HEURES TARDIVES, EMPECHANT LES FILLES DE RECUPERER. ETC ETC...

POUR L'EQUIPE
D'AUTRES PART, ABD OUBLIE QUE ETRE DEUXIEME, C'EST ETRE LE PREMIER DES PERDANTS.
ABD, STOP!!!
TU NE PEUX PAS NOUS FAIRE CROIRE QUE TOUT EST ROSE.

4.Posté par bousso le 30/10/2007 10:21
"Quand on arrivait en 2005, le Sénégal n'était sur aucun podium en basket. C'est nous qui avions gagné les deux médailles d'argent, c'est nous qui sommes allés en Coupe du monde. Tous ces résultats, c'est nous. ".
ABD c grave ce que vous affirmez là!
soit vous etes ignorant de l histoire du basket soit vous etes malhonnete

Quand vous etes arrivée les filles etait medaillée de Bronze à Maputo: battues en 1/2 finale par le pays organisateur dans lesd conditions que l on sait
vous avez trouvé que les garçons n etaient aps sur le podium mais etait 4é apres etre passé par des qualifications(7è en Angola 99)
Mais de 4é où vous les avez trouvés vous les ramenez à 9é et ça c 'est un resulat positif pour vous alors que l objectif etait la coupe pour 2007
Et en plus depuis que le senegal participe en fille il a toujours été sur le podium donc ceci n'est aps une performance
Alors de grace ayez le courage de ne aps vous voiler la face