Facebook
Twitter









Le Basket sous l’ère Alioune Badara Diagne: Quatre participations, quatre échecs

A la tête de la fédération depuis 2005, Alioune Badara Diagne présente un bilan négatif sur l'ensemble des participations de nos basketteurs à travers les compétitions mondiales et continentales. Mathieu Faye a dressé un constat sévère mais objectif.



Alioune Badara DIAGNE president de la FSBB
Alioune Badara DIAGNE president de la FSBB
Derniers de la CM, 9e au CAN

Les garçons ont ouvert le bal avec une dernière place en Coupe du Monde au Japon. Là où le Nigeria et l'Angola étaient qualifiés au deuxième tour. Et la goutte d'eau qui fera déborder le vase, la 9e place des lions en Angola.
«C'est l'amateurisme caractérisé.On avait un an pour nous préparer pour la Coupe du monde. Au finish, c'est le limogeage d'Adidas avant le début de la compétition. Une place lamentable de dernier était plus que méritée. Pour le CAN d'Angola, on a eu une très mauvaise préparation», éclaire Mathieu Faye qui avait vu d'un très mauvais œil l'arrivée d'un entraineur étranger, de surcroit américain. A l'en croire, c'est un discours qui ne pouvait prospérer et pis, ce dernier colle à l'équipe un adjoint qui ne maîtrisait pas le basket sénégalais. «Ce n'est pas demain la veille que des Américains vont dominer l'Afrique car le basket est différent. C'était voué à l'échec et les dirigeants n'ont pas été regardants sur les conditions de l'équipe. Le discours est décalé, par rapport aux réalités américaines».
Pour les filles, c'est presque le même tarif en Coupe du monde au Brésil et un léger mieux lors de la dernière CAN. Bien qu'il soit le plus mauvais résultat du Sénégal à domicile.



15e sur 16 équipes en CM, vice championne d'Afrique

Le haut fait d'arme des filles au Brésil, c'est d'avoir battu le Nigeria pour le match de l'honneur. Celui de ne pas se coiffer du bonnet d'âne. 15ème sur les 16 équipes, l'expérience mondiale n'a pas servi à grand-chose. Dans l'atmosphère d'une crise qui couvait, le Mali a porté l'estocade en dominant les Lionnes à Dakar.


Article rédigé par le Jeudi 4 Octobre 2007
Lu 1535 fois




1.Posté par CONTACT le 04/10/2007 10:54
PENSEZ VOUS QUE L'HEURE SOIT REJETTER LA BALLE SUR QUI QUE CE SOIT.
NON, CERTAINEMENT. SEULEMENT, IL FAUT SE DIRE LA VERITE

LA FAILLITE DE L'EQUIPE RESTE UNE CONJUGAISON DE PLUSIEURS FACTEURS.
L'EQUIPE BIEN QU'ELLE NE SOIT PAS INNOCENTE, RESTE LA DERNIERE DES FAUTIFS.

LE BASKET SENEGALAIS TOURNE AUTOUR DE PLUSIEURS STRUCTURES : LE DEGRE DE CULPABILITE VARIE SELON LES STRUCTURES.

1-L'AUTORITE POLITIQUE ARTISAN DES FONDEMENTS DE L'ECHEC :
ON NOUS LAISSE ICI UN VAVA INCOMPETENT ET INSOLENT, QUI SE PREOCCUPE PLUS DES LEGISLATIVES QUE DE LA LIVRAISON DES STADES.
DEVANT ETRE LIVRE DEUX MOIS AVANT LA COMPETITION, LES TRAVAUX SE POURSUIVENT DEUX JOURS A PRES LA RECEPTION DES EQUIPES.
LA POLITIQUE URGENTISTE ET CATASTROPHISTE FAIT VENIR ISSA MBAYE QUI NE PEUT QUE LIMITER LES DEGATS.

2-LES IRRESPONSABLES FEDERAUX A B CISSE ET SON EQUIPE : MAITRES DANS L'ART DE LA DESORGANISATION, CHAMPIONS DE L'AMATEURISME ET DU PROFIT PERSONNEL.
APRES UN CHAMPIONNAT AU RABAIS, ILS SONT INCAPABLES DE TENIR DES PROPOS DES VERITE A VAVA (PUISQUE ETANT SES PIONS).
DES INCONNUS DU MONDE DU BASKET SON MAJORITAIRES DANS LES COMMISSIONS DE LA CAN. LE DEAL EST LEUR CREDO A TOUS LES NIVEAU, AU NIVEAU DES GUICHETS,ON PREFERE VENDRE AUX TRAFIQUANTS,AVEC UN POURCENTAGE, QUE DE VENDRE LES TICKETS AU SUPPORTERS.
AUX NIVEAU DES PORTES, CONTRE 1000 FRANCS, ON VOUS RECOMMANDE A QUELQU'UN A L'ENTREE; UNE PETITE SOUCHE SERVANT DE SUBSTITUT AU TICKET NORMAL. A L'ENTREE , SI ON N'Y PRENDS PAS GARDE, SON TICKET N'EST PAS DECHIRE , MAIS REVENDU... LES VEHICULES LOUES POUR LE COMPTE DE LA CAN SONT DES MOYENS AU SERVICE DE DRAGEURS SANS FRONTIERES.
LE COMBLE : LE PECUNIER PRIME SUR TOUT, MËME SUR LES AVANTAGES DE L'EQUIPE NATIONALE ET LA SECURITE DU PUBLIC.

DE TOUTES LES STRUCTURES, DEUX MOINS FAUTIVES, CELLES LA DONNENT TOUT ET N'ESPERENT PRESQUE RIEN EN RETOUR.
4-LE PEUPLE SUPPORTER, QUI A DONNE PECUL, SUEUR ET LARMES.
5-LE TEAM SENEGAL, QUI A DONNE CORPS,SUEUR ET LARMES.

LA RECONSTRUCTION DE L'ENSEMBLE PASSE INEVITABLEMENT PAR LA RECONSTRUCTION DES DEUX PREMIERES STRUCTURES.

POUR LES DEUX DERNIERES : LE PEUPLE EST RECONCILIE AVEC SON BASKET ET LA MOYENNE D'AGE DU TEAM SENEGAL EST UN ATOUT.

IL NE RESTE PLUS QU'A "Bouter l'amateurisme "SYMBOLISE PAR ABC ET SON EQUIPE, POUR QUE TRIOMPHE LE BASKET SENEGALAIS

2.Posté par CONTACT le 04/10/2007 12:54
lapsus (lire A B Diagne au lieu de AB cisse)

3.Posté par CONTACT le 05/10/2007 10:15
EN MATIERE DE COM.

LE SILENCE, TOUT COMME L'AVIS SUR UNE QUESTION, EST TRES REVELATEUR.

L'ABSENCE DE REACTION TRADUIT LE MEPRIS ET TOUT LE DEGOÜT QUE LES SENEGALAIS RESSENTENT ENVERS CET INDIVIDU...


4.Posté par answer le 06/10/2007 01:54
lol..moy lolou.