Facebook
Twitter









La Fédération n’acceptera plus d’être privée de Marius Ndiaye

(APS) - La Fédération sénégalaise de basket-ball (FSB) n’acceptera plus d’être privée du stadium Marius Ndiaye pour la tenue d’évènements sans rapport avec le sport, a prévenu son président Baba Tandian dans un entretien avec l’APS



La Fédération n’acceptera plus d’être privée de Marius Ndiaye
’Il n’est plus question qu’on nous demande de changer nos programmes de compétitions parce que soi-disant le stade doit être loué à des gens pour y tenir des récitals ou des chants religieux’’, a averti M. Tandian qui relève le caractère irresponsable d’une telle démarche. ‘’Nous avons, cette année, deux campagnes internationales à préparer et, pour cela, nos compétitions doivent se terminer à temps. Alors, on ne va plus accepter qu’on nous chasse de Marius Ndiaye pour des manifestations qui n’ont rien à voir avec le sport’’, a répété Baba Tandian qui se dit ‘’outré qu’on nous impose des chants religieux’’. Il a indiqué que la Fédération sénégalaise de basket a reçu le 1er mai une lettre lui demandant de ‘’déprogrammer’’ ses rencontres au profit de l’organisation de chants religieux. Baba Tandian assimile un tel fait ‘’à un manque de respect total vis-à-vis du basket’’. ‘’Les responsables du stade ne doivent pas nous imposer un calendrier d’occupation du stade par des chants religieux, alors que de telles manifestations peuvent se tenir n’importe où dans la ville’’, a expliqué le président de la Fédération selon qui une telle façon de faire relève du ‘’laxisme’’. ‘’Tous les jours que Dieu fait, a-t-il souligné, un chef religieux organise des chants religieux à Mermoz en mettant des tentes et ne gêne personne. Pourtant, il aurait pu demander le stadium comme tous les autres’’. Le président de la Fédération sénégalaise promet que le basket va entrer en résistance face à la propension à priver les basketteurs du stadium Marius Ndiaye. ‘’Ce qui est clair, c’est qu’on n’acceptera plus de déprogrammer, quitte à entrer en conflit avec ceux qui veulent organiser des manifestations de ce genre, parce que c’est inadmissible que Marius Ndiaye, qui est le seul parquet du Sénégal, serve à des manifestations de ce genre au moment où on nous impose d’arrêter de jouer’’, a menacé M. Tandian qui déclare avoir reçu l’aval du ministre des Sports dans ce sens. ‘’Nous avons déjà discuté de la question avec le ministre des Sports qui nous propose une commission ad-hoc, parce que le basket doit avoir son mot à dire désormais’’, a-t-il précisé. ABK/ASG

Article rédigé par NGOR.D.Dione Guelwaar le Mardi 3 Mai 2011
Lu 817 fois


NGOR.D.Dione Guelwaar


1.Posté par sope basket le 03/05/2011 21:13
vous avez parfaitement raison mr tandian té boul délou guinaw deugue pire la

2.Posté par ndiaye le 04/05/2011 12:05
trop c est trop ,un terrain de basket est concu pour pratiquer du basket et rien d'autres . SENEGALAIS nak hamoul BOURRR SAYE NA falayam!

3.Posté par sarma le 04/05/2011 13:09
bravo mr tandian

4.Posté par kobe le 04/05/2011 15:02
j s8 de votre avis le stade n'est pas conçu pr des manifestations, c'est pr le basket.

5.Posté par mame bousso le 04/05/2011 15:31
Je crois qu il est temps que le on tire sur la sonnette d alarme concernant l'utilisation abusive de Marius Ndiaye par les nos sportifs

Mais il faut savoir que souvent la direction du stade reçois des ordres de la "HAUT " et est obligé de s'exécuter.

il faudra qu assiste un jour à uin affrontement entre organisateurs pour que le Ministère prenne au sérieux ce problème

6.Posté par MPen le 04/05/2011 15:38
Baba Tandian tu as raison sur cve coup mais saches que le vrai irresponsable et number 1 c'est bien toi et ton DTN sano, tu oses parler de preparation ou quoi que sda soit, car tu as tout bafoué espece d'incapable, mythomane que tu es.
les garçons vont se preparer avec qui, c'est qui leur coach?
Chacun a son domaine et occupes toi de sa c'est mieux pouriture que tu es!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les articles sont maintenant "commentables" pour favoriser les discussions rapides autour d'un article. Les commentaires saisis sont mis en ligne immédiatement mais pour éviter les propos contraires à la loi dont nous pourrions être tenus responsables, on se réserve le droit de les enlever. Si vous le souhaitez et si le sujet devient important une chambre peut être créer dans le forum. Bonnes discussions !