Facebook
Twitter









Handibasket: The Game Day, les autorités et le public brillent par leur absence

Au Sénégal, la période électorale récente a vu se multiplier les débats concernant les personnes handicapées et se préciser la nécessité d’une meilleure reconnaissance de leurs droits.Cependant les connaissances sur leur situation, les difficultés de leur intégration sociale et particulièrement les processus de discrimination et de stigmatisation auxquels ils sont soumis sont connus par tous , les autorités politiques en premier lieu mais rien ne sa fait toujours pas , leur engagement ne se limite qu'à des discours mensongérs et mystificateurs. C'est dans ce cadre que le Label From Fouta et l'ASHA (Association de Soutien aux Handicapés Africains) ont tenu a organisé un match de charité d'handibasket dénommé THE GAME DAY hier à Marius Ndiaye.




Handibasket: The Game Day, les autorités et le public brillent par leur absence
La discrimination des personnes handicapées est un fait indéniable dans notre société ; de nombreux témoignages des handicapés eux-mêmes et des organisations qui les représentent l’ont mis en évidence. Le simple fait d'avoir un handicap engendre déjà des discriminations. Etre handicapé signifie dans un premier temps connaître, d’une manière ou d’une autre, des limitations dans ses actions de tous les jours. Les inégalités qui en découlent sont à la base d’une partie des discriminations. Celles-ci touchent pratiquement tous les domaines de la vie: activité professionnelle, accès aux bâtiments et aux transports publics, participation sociale, santé physique, bien-être
psychique, par exemple. Les unes découlent directement du handicap et de ses limitations, en relation avec l’environnement physique et social, et d’autres sont plutôt indirectes voire cachées car elles touchent également une partie importante de la population générale, comme le chômage et le fait de vivre seul(e), par exemple.
Dans un Marius Ndiaye vide et dans la plus grande indifférence des autorités sénégalaises et des responsables des handicapés, quelques parents et amis de Pathé l'organisateur de l'événement the Game qui joue au handibasket en France, et une présence à souligner , celle du mouvement Hip Hop qui a répondu présent à l'appel de Parthé, Duggeteee de Yatfu, Maxi Krezy, Overdoze,XsideX , Lord Alaji Man, Jolof 4 Life et Guin Thieussl'animateur de Hip Hop Selecta bref des gens qui se sentaient vraiment impliqué et concerné par la chose: C'est d'abord dans la salle d'échauffement que les concernés se sont réunis avec les artistes ou on a recueilli des témoignages émouvants sur leur conditions de vie sportive: Quoi de plus frustrant pour un sportif que de revenir  au bercail avec une médaille d'or ou une coupe et descendre à l'aéroport  dans la plus grande indifférence des autorités de  ce pays, un médaillé d'or africain que tu rencontre une semaine plus tard dans les ruelles de Dakar entrain de tendre la main....Honte à l'état sénégalais  et aux Ong qui vivent sur le dos des handicapés.
Le coup d'envoie du match a été donné par DUGGETEE devant un Marius Ndiaye vide et opposant l'équipe nationale d'handibasket contre une sélection locale ou l'organisateur de l'événement à joué.La partie était très équilibrée entre les deux formation, avec un très léger  avantage à l'équipe nationnale qui termine la mi-temps avec unavantage de 2 points. Néanmoins, l'importance de l'enjeu a donné du suspens à la partie. La victoire finale n'est pas ce score de 34-28 en faveur de l'équipe nationnale, mais c'est de la prise de conscience des handicapés sur la cupidité et l'hypocrisie des politiques , des gens qui se réclament défenseurs et protecteurs des handicapés quand il s'agit de récupérer des sous , à nous qui pensons être normaux à tel point qu'on ignore nos fréres et ami sportifs qui partagent le même amour du basketball que nous, ne les sous estimés ce sont des athlétes bien préparés et hyper doués. Organisons un match de basket sur fauteuil entre l'équipe nationale du Sénégal et celui d'handibasket et vous verrez...Encore une fois degoûté !

Témoignage VIDEO de Yoro Niang alias Yoni  de Guédiawaye Handibasket Club vous vous pouvez visiter son blog à l'adresse suivant : http://www.liodel.skyrock.com


Article rédigé par le Lundi 22 Juin 2009
Lu 3681 fois




1.Posté par Libasse le 24/06/2009 00:46
Article bien écrit...Une belle initiative pour aider les handicapés via handibasket...Le capitaine de Guédiawaye Handi Basket Club pour ne pas nommer Yoro Niang alias yoni-lidel a eu raison en sensibilisant les autorités qui doivent s'intéresser davantage sur les jeunes handicapés qui valent plus que les basketteurs valides sur le plan humain. En Europe et dans les pays développés en tout cas. Combien de clubs d'handibasket y'a t-il au Sénégal? Combien de jeunes font les beaux jours de ces clubs? Au moins le taux de chomage pourrait baisser si l'état s'en profite pour professionnaliser ces clubs. En Europe, les gens ont besoin de nos produits puisque qu'un nombre important de jeunes joueurs ayant marqué de leur empreinte les teraflex de Talibou Dabo, d'Handistars, Plateau, Monaco sont courtisés par les grands clubs de Basket en Italie et en France. Il ne reste qu'aux dirigeants d'enterrer l'amateurisme et de plonger dans le professionnalisme, car non seulement ce sera une motivation supplémentaire pour aider les handicapés mais aussi une source pour lutter contre la mendicité. Eh oui ces handicapés sont des tous des soutien de famille. Ils doivent faire leur vie comme ils devont le faire sans tendre la main à qui que se soit, mais avec le manque de soutien de nos autorités ce sera un peu difficile. Les anciens ont pourtant bien tracé le chemin en laissant sur place des clubs compétitifs et une équipe nationale qui participe dans le projet du Sénégal qui gagne avec beaucoup de trophées glanés en Afrique...Ces handicapés ont toujours confirmé la bonne santé du basket sénégalais notamment dans les années 90. Mais tant que les autorités ne sont pas engagées rien ne va marcher...
Bonne chance à tous les handicapés du pays de la téranga...

2.Posté par Yoni le 19/10/2009 13:24
Libasse t'as parfaitement raison, Hormis le handibasket on a moulte projets de lutte contre le désoeuvrement. Pour moi le handicap de dois plus être un handicap. je démande à l'Etat aux privés de soutenir ces genres de projets parceke la solirité n'est un vain mot mais il faut la vivre.

3.Posté par aliou drame le 18/11/2009 17:25
tous mes salutations a handisport bon contunation pour les joueurs mes on peut rien faire sans laide du gouvernement oui on est des handicapés parmi nous on as des diplomés et des madayés dans l'sport
handiport on ai les meyeurs en afrique de l'ouest pour quoi pas dans tout l'afrique
sport sénégal handisport fait parti des meyeurs sportif qui raporte des médays au séné....
notre fédération auxi doit faire tout pour nous aidé nous les joueurs.
moi je suis un jeune joueur de handibasket ici a cannes ( france ) ligue pro national 1
ex joueur de dakar plateaux international sénégalais handis 3 foix champional du senegal et 2 foix vise champion ..
mes remerciment se tous les president du club handi ( dk plateaux - talibou dabo - handistart - gediawaye club - thies - rufusque ext....
voici mon facebook (aliou drame )

4.Posté par gougou le 16/01/2010 23:30
s@lut moi je pense que nous les club de handisport de prendre la décision pour voir comment réglé ca avec l'état c'est pas normal que le president de la république octroient des villas au lionnes et pourtant nous combien de médaille qu'on na amemé ici avec d'énorme dificultées et méme pas une audiance avec le president donc cher athléte la balle est notre camp de se lévé pour avoir la part du gateau(((((((((((((a bon attendeur salut))))))))))))))

5.Posté par Yoro Lidel Niang le 12/07/2020 15:52
Je tombe accidentellement sur cet article de 2009

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les articles sont maintenant "commentables" pour favoriser les discussions rapides autour d'un article. Les commentaires saisis sont mis en ligne immédiatement mais pour éviter les propos contraires à la loi dont nous pourrions être tenus responsables, on se réserve le droit de les enlever. Si vous le souhaitez et si le sujet devient important une chambre peut être créer dans le forum. Bonnes discussions !