Facebook
Twitter









Gallo Fall dénonce le ‘'chamboulement'' du programme de préparation

Dakar, 2 sept (APS) - Le manager général des équipes nationales masculines de basket du Sénégal, Amadou Gallo Fall, a déclaré dimanche à Dakar que ‘'le Sénégal avait un bon plan'' de préparation en direction du championnat d'Afrique, ‘'mais celui-ci a été chamboulé''.

AHMADOU BAMBA KASSE



Gallo Fall dénonce le ‘'chamboulement'' du programme de préparation
‘'Pour ce championnat d'Afrique, nous avions concocté un programme dont n'importe quelle équipe du monde se serait accommodée, mais ce programme a été complètement chamboulé'', a notamment dit Gallo Fall sans toutefois lier ‘'directement notre prestation à ces manquements''.

Le Sénégal devait ‘'commencer sa préparation le 1-er juillet avec trois semaines d'entraînement à Dallas suivies de quatre matchs avant d'aller jouer quatre autres matchs amicaux contre le Maroc et la Tunisie à Monsastir en une semaine, pour enfin aller terminer à Bormio en Italie où on devait rencontrer des équipes qui font partie du top mondial'', a-t-il rappeler, soulignant que ‘'cela n'a pas été fait".

‘'Nous avons été confrontés à des problèmes de visa à deux reprises durant ce programme de 45 jours'', a noté Amadou Gallo Fall qui a estimé cependant que ‘'cela ne sert à rien aujourd'hui d'indexer un tel ou un tel, parce que c'est un problème d'ordre structurel que nous avons''.

Le manager général des équipes nationales a rappelé que ‘'cela dure depuis longtemps et nous avons toujours pu bander nos plaies pour ne pas les faire voir''.

‘'Je me suis impliqué bénévolement et sans rien attendre en retour'', a-t-il affirmé non relever que ‘'tant que les problèmes organisationnels et structurels auxquels on est confronté depuis longtemps ne seront pas réglés, le Sénégal ne pourra jamais prétendre jouer le rôle qui est le sien''.

Affirmant ne pas être ‘'venu en messie ou en superman'', le manager général des Lions a déclaré que ‘'cette fois-ci comme pour les dernières fois, on a su bander nos plaies pour ne pas les faire voir au lieu de les guérir''.

Il a reconnu sa responsabilité qui est d'avoir ‘'cru naïvement qu'on pouvait encore espérer prospérer'' dans un tel climat.

Le Sénégal s'est classé 9-ème sur les 16 équipes présentes au dernier championnat du monde qui s'est joué en Angola du 15 au 25 août.

Article rédigé par le Lundi 3 Septembre 2007
Lu 1074 fois