Facebook
Twitter









CAN U18-Réactions : L’entraîneur des Lionceaux dénonce l’attitude des Egyptiens en demi-finale

L’entraîneur de l’équipe du Sénégal des ‘’moins de 18 ans’’, a dénoncé le comportement des Egyptiens, adversaires du Sénégal en demi-finale du dernier championnat d’Afrique de la catégorie (Alexandrie, 17-26 octobre), qui a fait perdre ‘’contre toute équité sportive’’ aux Lionceaux la possibilité de disputer la finale.


Ahmadou Bamba Kassé



CAN U18-Réactions : L’entraîneur des Lionceaux dénonce l’attitude des Egyptiens en demi-finale

’Les Egyptiens ont tout fait pour pourrir le match et ont été aidés en cela par un arbitrage maison qui ne grandit pas le basket africain’’, a dénoncé Kélétigui Diané, mardi dans un entretien avec l’APS,

Le technicien sénégalais se dit ’’victime’’ d’un manque flagrant de fair play qui n’a pas avantagé l’équipe du Sénégal.

Lors de ce match (le deuxième entre les deux équipes, le Sénégal ayant perdu quelques jours plutôt face à la même équipe en phase de poule), ’’les Egyptiens ont commencé à perturbé le jeu dès la sixième minute’’ raconte un Kélétiguy Diané amer d’être passé à côté d’un exploit en hissant son équipe en finale.

‘’Alors qu’on menait, l’entraîneur a fait arrêter le match parce que, disait-il, les supporters du Sénégal qui étaient derrière le banc de son équipe le perturbaient. Les arbitres l’ont suivi en suspendant la partie pendant trente minutes’’, raconte Kélétigui Diané qui dit ne pas comprendre l’attitude des commissaires de ce match.

’’Ensuite, c’est le commissaire du match qui me demande de changer de banc et d’aller occuper celui des Egyptiens, ce que j’ai naturellement refusé en lui demandant de se conformer au règlement’’, poursuit l’entraîenur des Lionceaux.

Diané assure que cet incident n’a été clos que parce qu’il est parti négocier avec les supporters sénégalais pour leur demander de changer de place.

Il n’empêche, assure t-il, son équipe a tenu ‘’les rangs puisqu’elle a mené au premier quart temps, ensuite à la mi-temps on avait quatre points de plus. Et au troisième quart temps, on comptait un point de plus que les Egyptiens’’.

Mais la donne du match va changer après quatre minutes dans le dernier tiers lorsque le Sénégal menait de trois points (56-53) et que l’arbitre du match ‘’sifflé une faute sortie d’on ne sait où alors que c’est le joueur égyptien qui était bel et bien coupable d’un marcher’’.

Et là, indique Kélétigui Diané, ‘’il lui a accordé la faute plus un autre lancer franc, ce qui fait que l’Egypte est revenue à égalité’’.

Ce retour de l’Egypte sera fatale par la suite à l’équipe du Sénégal de l’avis de l’entraîneur qui soutient que dès cet instant, les joueurs n’avaient plus la tête à jouer et ont commis des fautes qui leur ont été fatales, malgré deux temps morts pris pour les recadrer.

Le technicien en appelle à une remise en question de la part de la Fiba Afrique pour ‘’un développement réel du basket du continent’’.


Article rédigé par le Jeudi 30 Octobre 2008
Lu 1803 fois




1.Posté par jean charles le 01/11/2008 16:57
c'est bien de vivre cette situation.
il faut continuer avec ses jeunes et l'expérience viendra pour plusieurs de ses jeunes s'étaient leur bapteme de feu alors courage et s'il vous plait ne rater plus les rendez vous internationaux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les articles sont maintenant "commentables" pour favoriser les discussions rapides autour d'un article. Les commentaires saisis sont mis en ligne immédiatement mais pour éviter les propos contraires à la loi dont nous pourrions être tenus responsables, on se réserve le droit de les enlever. Si vous le souhaitez et si le sujet devient important une chambre peut être créer dans le forum. Bonnes discussions !

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Octobre 2012 - 10:03 Les U18 seront reçus et récompensés