Facebook
Twitter









(VIDEO)-OUSMANE DIATTA - A coeur Ouvert: Entre le social et le Sport

Venu au Sénégal dans le cadre des activités de leur ONG pour apporter une contribution positive au développement socio-économique des communautés dont ils sont issus, lui et sa femme Astou Ndiaye que nous avons eu a interviewé il y a quelques mois. Ce natif de la région de Ziguinchor est trés actif dans l'humanitaire surtout au niveau de la pouponniére "Vivre Ensemble de Mbour" avec plusieurs dons à l'actifs de son ONG dont une ambulance équipée et des médicaments. Pour cette édition aussi ils sont venus avec un container rempli de médicaments de fauteils orthopédiques et temps d'autres objets pour redonner le sourire et l'espoir aux couches les plus démunies de la population et en marge des camps de basket qu'ils organisent.



(VIDEO)-OUSMANE DIATTA - A coeur Ouvert: Entre le social et le Sport

   Q:  Ousmane Diatta, pouvez rapidement nous parlez de votre passé de basketteur et tes meilleurs souvenirs en tant qu'athlète.... 
        J’ai passé le plus clair de ma carrière à l’ASCC BOPP, cependant j’ai mis les pieds dans différentes régions au Sénégal. J’ai fait ma petite catégorie, l’US GOREE et l’ASCC BOPP; à KOLDA, à ZIGUINCHOR avec le CASA-SPORTS, à MBOUR avec le STADE DE MBOUR pour revenir à l’ASCC BOPP et enfin l’ASFO. , je me rends compte que j’étais un migrateur en mission. Mais ces mouvements dans le temps et dans l’espace ont contribué à me forger comme Homme et Etre Humain. 
       Mes meilleurs souvenirs datent de la saison 1990-1991 quand l’ASCC BOPP est montée en 1ere Division pour la 1ere fois à ZIGUINCHOR, et ce depuis lors. Dans nos premiers moments dans le Championnat d’élite, nous avons bouleversé la hiérarchie au point de jouer les Play-off en 1992 et gagner le titre de Champions du Sénégal en 1993. Cette année fut  aussi un sacre pour moi personnellement avec la nomination de Babou Cisse (‘Sama BOUR”) comme Roi du Basketball. C’était l’un des grands moments de l’ASCC BOPP.



    Q: Peux-tu nous parler de ton  parcours après le basket? 
       Pour mon parcours d’après Basketball, j’ai été Membre du Bureau de l’ASCCBOPP. Apres quelques années a l’Université de Dakar, j’ai travaillé comme Commercial a la SOBOA ou j’ai dynamise les programmes “Sprite Ball” au Sénégal. L’inspiration m’est venue des programmes de vacances “RapAttack” que j’organisais en collaboration avec le mouvement Rap & Hip-Hop dans les différents quartiers de Dakar et banlieues.





(VIDEO)-OUSMANE DIATTA - A coeur Ouvert: Entre le social et le Sport

Q: Que représente pour vous “African Organization for Academic and Athletic Développent” (AOAAD)? 
      AOAAD est une Organisation Non-Gouvernementale légalement constituée aux Etats-Unis, répondant aux mêmes normes juridiques d’Association (OADAS) au Sénégal. Elle est essentiellement composée d’anciens et d’anciennes basketteuses dont l’Internationale de basketball ASTOU NDIAYE, ex-capitaine des Lionnes qui est l’une ou bien même la seule Sénégalaise qui a gagné le prestigieux titre de la WNBA en 2003, le titre de Championne d’Italie avec Naples en 2006. Vue sa carrière sportive et professionnelle, Astou a juge nécessaire de créer cette organisation, utilisant le Sport comme ressource éducationnelle et courroie de communication pour nos jeunes sportifs et basketteurs en particulier. Les autres membres fondateurs sont MOHAMET NDIAYE (ex-ASCC BOPP), BANDEGNE DIOP (ex-ASFO) et moi-même. Mohamet est un éducateur expérimenté qui nous a appris à jouer au basketball et a bien se comporter dans la vie. Il est un citoyen dévoué pour la cause de l ‘Education Globale des enfants. Bandegne Diop, de l’ASFO a SOUTHERN NAZARENE UNIVERSITY, a gagné le titre de Championne de la NAIA. L’effectif s’étoffe avec les services excellents d’ABDOU DIAME, ancien Lion et actuel membre du coaching staff à OAK-HILL ACADEMY aux USA. 
    La principale mission de l’ONG est  d’apporter une contribution positive au développement socio-économique de nos communautés. Nous portons notre focus sur la jeunesse, l’enfance d’une manière générale pour  implémenter les programmes d’AOAAD/OADAS. 
     Un des principaux aspects sur lesquels nous travaillons est l’Education à l’école et en dehors, la Sante des populations, plus particulièrement les plus jeunes et les problèmes d’Environnement. Ma philosophie et conception du Sport est qu’il doit être un vecteur de développement dans nos communautés. 




     Q: Depuis quelques temps vous êtes très présent dans le secteur humanitaire , pouvez-vous nous citer vos principaux secteurs d'intervention ? 
       Depuis mon enfance, je me suis très tôt investi dans des mouvements de masse et d’association. J’interviens beaucoup dans  les activités de jeunesse, le Sport avec le Basketball, le Football et autres sports. Nous organisons des camps de basketball, une occasion de discuter avec les plus jeunes sur la nécessite d’aller et de rester à l’école, d’être en bonne santé. Sur le plan social, nous essayons d’apporter un soutien matériel  moral aux  hôpitaux. AOAAD collecte des surplus d’équipements médicaux aux USA et Canada pour les donner surtout au niveau des zones rurales. Nous faisons des dons de fournitures scolaires dans les écoles primaires et maternelles, dans les centres d’handicapes et dans les Orphelinats avec des couvertures, des paquets de nouveau-nés, des paquets d’hygiène, des médicaments et appareils biomédicaux. 
      Le dernier en date des dons a été la remise officielle le 20 mars 2010 d’une Ambulance achetée en France après un travail  géant de recherche de fond Durant la saison 2008-2009  qui a été accompli par l’équipe de basket de California Berkeley ou évolue la sénégalaise Rama Ousmane NDiaye  pour la Pouponnière “Vivre Ensemble” de Mbour. 
      Je profite de l’occasion pour remercier Coach Joanne Boyle de Cal Berkeley  ses basketteuses  et tout son Staff technique et administrative parce que  sans eux ce don ne serait pas possible. On remercie aussi  toute l’équipe de l’OADAS au Sénégal; ADJA ABSA DIOP DOYE la Directrice des Operations au Sénégal, ABDOULAYE SARR Instructeur et Entraineur National de Football, ALI DIOP. Mes remerciements vont aussi au Ministre de l’Economie et des Finances pour l’exonération de l’Ambulance, et aussi les Services de Transit de l’Ambassade des Etats-Unis à Dakar.




(VIDEO)-OUSMANE DIATTA - A coeur Ouvert: Entre le social et le Sport

Q: Sur le plan sportif, à part les camps de basket, vous aidez des jeunes sportifs sénégalais avec un potentiel certain à trouver une école aux USA où ils pourront faire sports et études?




         Aux Etats-Unis, le Sport et les Etudes peuvent et doivent aller de pair. C’est ce que nous voulons faire comprendre à nos jeunes frères et sœurs qui veulent aller aux USA. Le message est simple et doit être très clair: “Aller à l’école et continuer à faire du Sport”, c’est la seule alternative pour décrocher une bourse Sport-Etudes aux USA. 
        Les dirigeants de Clubs et du Basketball National se doivent d’être à la hauteur des challenges du Sport en général, s’adapter aux réalités et orientations socio-économiques du Basketball.

         Q: Quels sont les conditions à remplir ? 
      Il ne faut pas se leurrer: Aller et rester à l’école, avoir de bonnes notes et enfin avoir de bonnes performances sur le plan sportif.  Combien de jeunes basketteurs sénégalais se sont retrouvés dans le système éducatif américain avec une bourse d’études? Beaucoup  d’entre eux ont réussi à décrocher leurs diplômes d’études supérieurs et positivement intégrer le monde professionnel. Mais d’autre ont  échoué juste  parce qu’ ils n’étaient pas mentalement préparés aux  challenges de la vie d’un athlete-etudiant.








         Q: Quels sont les conditions à remplir ? 
      Il ne faut pas se leurrer: Aller et rester à l’école, avoir de bonnes notes et enfin avoir de bonnes performances sur le plan sportif.  Combien de jeunes basketteurs sénégalais se sont retrouvés dans le système éducatif américain avec une bourse d’études? Beaucoup  d’entre eux ont réussi à décrocher leurs diplômes d’études supérieurs et positivement intégrer le monde professionnel. Mais d’autre ont  échoué juste  parce qu’ ils n’étaient pas mentalement préparés aux  challenges de la vie d’un athlete-etudiant.





         Q: Quels sont les conditions à remplir ? 
      Il ne faut pas se leurrer: Aller et rester à l’école, avoir de bonnes notes et enfin avoir de bonnes performances sur le plan sportif.  Combien de jeunes basketteurs sénégalais se sont retrouvés dans le système éducatif américain avec une bourse d’études? Beaucoup  d’entre eux ont réussi à décrocher leurs diplômes d’études supérieurs et positivement intégrer le monde professionnel. Mais d’autre ont  échoué juste  parce qu’ ils n’étaient pas mentalement préparés aux  challenges de la vie d’un athlete-etudiant.





(VIDEO)-OUSMANE DIATTA - A coeur Ouvert: Entre le social et le Sport

Q: La violence au Stadium Marius NDiaye, qu’est-ce que tu en dis?
Je crois qu’il faut adresser le sujet très sérieusement pour pouvoir apporter des solutions. Il faut d’abord déterminer les responsabilités partant des dirigeants. Ils doivent dépasser cet esprit de Cubisme, d’individualisme, de rivalités malsaines et réellement se focaliser sur le devenir positif des jeunes sportifs  et du basketball. Nous constatons à notre regret les actes de violence au Stadium Marius NDiaye entrainant des perturbations et arrêts de compétitions en cours. Dommage pour ces sportifs qui jouent dans le championnat d’élite et se permettent de gifler un arbitre, d’injurier leurs paires et doyens. Dommage que des supporters, qui voient leur équipe perdre,  jettent des sachets d’eau ou d’huile sur le Teraflex et défient les services d’ordre public. Le Stadium Marius NDiaye? le Teraflex? C’est Tout ce que nous (Sénégalais) avons comme Stadium pour compêtir en ce moment.  Qui sait a quand un nouveau Stadium? Je crois qu’il faut redéfinir et recadrer le Sport dans un contexte d’Education, non pas justement en terme de compétitions sur le terrain de jeu, de rivalités entre les clubs et associations sportives. Au contraire, le Sport c’est dans et hors du terrain; c’est Tout ce qui tourne autour et se passe avant et après le jeu.  Il faut respecter la déontologie du Sport se référant aux vertus comme la confiance, le respect de soi-même et de l’autre (adversaire), les questions d’éthique et de morale.       Le Sport, c’est une vie, une conception  philosophique, une façon de vivre, une saine Education dans son aspect multidimensionnel.  




   La discipline doit être de rigueur et s’appliquer à tous les niveaux de la chaine administrative et technique, au niveau des pratiquants, supporters et spectateurs.  





  Q: QUE PENSEZ VOUS DU NOUVEAU PRESIDENT DE LA FSBB ET DU BUREAU? 
     Félicitations au nouveau bureau de la fédération Sénégalaise de Basketball. Je leur souhaite une bonne chance dans leurs taches. Au Président de la FSBB, le chemin peut être long mais le potentiel est là.  Je ne connais pas personnellement Baba Tandian, mais j’ai eu à écouter ses interviews dans la presse. Son nom m’a été mentionne il y a  peu près 2 ans au niveau de la pouponnière “ Vivre Ensemble” de Mbour. J’ai personnellement apprécié sa générosité d’avoir  prêté à l’Orphelinat un véhicule qui faisait office d’Ambulance pour les tout-petits orphelins. En tant que organisation AOAAD  a  vraiment apprécié ce noble geste de Mr TANDIAN.       

   Q: Un dernier mot pour SENEBASKET? 
     SENEBASKET depuis sa création est en train de faire un excellent travail dans le développement du Basketball. Les instances dirigeantes doivent pouvoir bénéficier de cet outil de travail pour mieux appréhender les réalités du Basketball mondial.



           SENEBASKET, KEEP UP THE GOOD WORK. BIG UP TO YOU LAMINE NDIAYE






Article rédigé par le Samedi 12 Juin 2010
Lu 3104 fois




1.Posté par sope basket le 12/06/2010 17:21
yalla naleen yalla faye te soutourale leen bonne continuation

2.Posté par Ba le 15/06/2010 08:58
Toujours égal à lui même! Dieu te garde Ousmane.Mamadou Ba(ancien du Duc)

3.Posté par Toubab le 03/08/2010 18:00
Mamadou bâ ou tu es? Entre en contact avec moi Detoubab Ndiaye ton coéquipier et ami de la sélection de l´université de basket. Depuis le Brésil où je vis, je veux ton contact. J´ai perdu ton contact et récemment j´étais á dkr. ndiayedetoubab@hotmail.com

4.Posté par Mame Abdou le 08/07/2015 06:19 (depuis mobile)
Slt je m'appelle Mame Abdou j'ai 15ans je mesure 1m87 j'aimerais intégrer dans votre centre svp contacter moi. 765250484

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les articles sont maintenant "commentables" pour favoriser les discussions rapides autour d'un article. Les commentaires saisis sont mis en ligne immédiatement mais pour éviter les propos contraires à la loi dont nous pourrions être tenus responsables, on se réserve le droit de les enlever. Si vous le souhaitez et si le sujet devient important une chambre peut être créer dans le forum. Bonnes discussions !

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 28 Mars 2014 - 09:45 Fatoumata Diango, une étoile des parquets !