Facebook
Twitter









Nancy Cissé (coach du SIBAC) - Finaliste coupe Arc-en-ciel 'On va jouer pour gagner'

La Sicap basket club (SIBAC) va disputer samedi prochain sa première finale de coupe Arc-en-ciel. Sur le banc, son entraîneur, Nancy Cissé en sera aussi à sa première expérience. Ainsi avant de descendre sur le terrain, la seule femme coach dans l'élite du basket sénégalais se dévoile. Nancy Cissé parle de la finale et d'elle. Entretien.

ALEXIS DACOSTA WALF SPORT



NANCY CISSE COACH SIBAC - photo SENEBASKET
NANCY CISSE COACH SIBAC - photo SENEBASKET

 




Comment vous appréhendez votre finale de samedi prochain contre le DUC?
Une finale, c'est toujours une fête. On se prépare avec sérénité. Et on va jouer pour gagner.


Est-ce qu'il y a une préparation spéciale à ce propos?
Non! On la prépare comme tous les autres matches.
Après tout, ce n'est qu'une rencontre de basket qui va durer 40 minutes. La seule particularité est que c'est une finale. Donc, il n' y a pas d'entraînements spécifiques. On ne change rien par rapport à nos habitudes.

 

 

  

 

 


Sur quoi vous accentuez le travail sur le terrain?
On travaille tactiquement en revoyant les structures en défense et en attaque. On avait match mercredi (contre Bopp en coupe du Sénégal). Le jeudi et le vendredi, on va éviter de trop tirer pour ne pas alourdir les JAmbes des filles.


Physiquement et psychologiquement, comment vous sentez votre groupe?
A ce niveau l'équipe est au point. Elle est prête. En plus l'état d'esprit est là. Les filles sont hyper motivées à jouer leur première finale. Elles sont aussi conscientes que tout un quartier est derrière elles.


C'est important pour le SIBAC de gagner cette coupe?
Bien sûr. Ne serait-ce que pour le palmarès de l'équipe. Car depuis sa création le SIBAC n'a jamais gagné de coupe. Il serait bon de le faire pour les habitants de la Sicap.
 

Qu'est-ce qui pourrait vous faire triompher?
Ce sera le mental. C'est ce qui nous avait permis de faire la différence contre la JA en demi-finales. Le DUC est une grande équipe et part favori, mais nous allons jouer nos chances jusqu'au bout.


Vous vous attendiez à arriver à ce stade de la compétition ou bien c'est un pur hasard?
Non! Ca ne peut pas être du hasard. Nous avons sorti le Jaraaf en quarts de finale, après la JA en demi-finales. Alors que ce sont des clubs qui nous devancent au classement du championnat. Donc si on arrive à les battre, ce n'est que le fruit de tout un travail. Il y a aussi l'apport de Bassirou Badji qui est un grand technicien.

 

 

         

 


Quand on parle de Nancy, forcément on pense au DUC où vous avez joué. Faites-vous de cette finale un challenge personnel?
Non pas du tout! C'est vrai que j'ai joué au DUC. Et aujourd'hui j'entretiens de très bon rapport avec ses dirigeants et certaines de ses joueuses. Telles que Anta Sy et Adama Diakhaté. Maintenant, je ne me fait pas de fixation du fait qu'en face il y aura le DUC.
Ce ne sera qu'un match.


Mais un match que vous voulez gagner...
Évidemment. Et ça me fera plaisir de remporter cette coupe. Comme joueuse, j'ai gagné toutes les coupes avec la JA et le DUC. Il me reste de gagner en tant que entraîneur. C'est ma première finale et je pense que ce sera la bonne.
 

Vous êtes coach depuis quand?
Depuis cinq ans. J'ai commencé en fin 2001. En 2003, j'avais arrêté pour une maternité pour reprendre après en fin 2004.

 

 

 


Et toujours avec le SIBAC?
Oui.


Et qu'est-ce qui vous retient dans ce club malgré les difficultés et les résultats qui ne suivent pas?
C'est parce que de manière générale, j'aime le basket. On voit souvent des entraîneurs changer de clubs de par leur renommée ou pour des raisons financières. Mais moi, ce n'est pas ça qui me retient au SIBAC. J'adore ce club.


Est-ce cela qui vous a conduit à ce métier d'entraîneur. Dans la mesure où la plupart des anciennes basketteuses ne s'y intéressent pas?
Oui. Même quand je jouais au basket, il y a Magatte Diop qui m'incitait à faire les stages d'entraîneurs.
Car j'ai toujours eu cette passion. Et c'est l'occasion de remercier Bonaventure Carvalho. Il m'a fait aimer le basket et m'a fait croire en mes capacités. Si j'en sui là, c'est grâce à lui.


Vous avez fait une formation d'entraîneur?
Malheureusement pas. Je me suis formée sur le tas.
D'autant que j'avais que le basket comme passion. Je suivais beaucoup les rencontres. Et c'est cela qui facile ma lecture tactique.


Et vous serez sur le banc jusqu'à quand?
Seul Dieu sait. Sinon, je dois remercier mon mari qui me soutient énormément. Il est compréhensif en mon égard.


En dehors du basket qu'est-ce que vous faites?
Je suis dans la vie active. travaille avec une tante qui a une société.


Qui est Nancy Cissé?
Une femme comme les autres. Qui a ses passions. En marge du sport, j'aime écouter de la musique.


Et quels sont rapports avec votre entourage?
Je n'ai de problème avec personne. J'ai de bonnes relations avec les gens.


Faites nous votre fiche?
Je suis né à Dakar. J'ai 37 ans, marié et mère d'un garçon de 4 ans. J'ai étudié jusqu'à l'université.
Après j'ai fait une formation en informatique. Sur le plan sportif, j'ai débuté très jeune (10 ans) à la JA, avec les Mame Maty Mbengue, Marie Wane Sarr et Nathalie Sagna, de minimes à juniors. J'ai quitté la JA en 1988 pour aller à Bopp. Et quand "Bona" est parti au DUC, il est venu me chercher en 1992. De cette année jusqu'en 1997, j'ai joué au DUC. Avant de terminer au SIBAC. Où quatre ans après je me suis retrouvée sur le banc comme entraîneur. J'ai remporté des titres de champion et des coupes. J'ai été championne d'Afrique des clubs avec le DUC en 1993.

 


Propos recueillis par Alexis DACOSTA
 


Article rédigé par le Jeudi 24 Mai 2007
Lu 1116 fois




1.Posté par beaugars le 24/05/2007 09:04
AVEC TON NOBLE COEUR TU ES LA MEILLEURE DES AMIS
QUE DIEU TE GUIDE DANS TA PASSION
BONNE CONTINUATION
YAY DIAMBAR

2.Posté par bousso le 24/05/2007 10:03
Felicitaion Coach

Tu as bcp de merite et je te souhaite beaucoup de chance pour la finale

3.Posté par sam le 24/05/2007 12:18
BONNE CHANCE O 2 éQUIPE QUE LE MEILLEUR GUAGNE

4.Posté par MAKHOU le 24/05/2007 23:55
CYNAN comme on t a tjs appele c avec une grande fierte ke je lis tes exploit je te souhaite bonne chance et bcp de bonheur autant dans le basket ke dans ta vie affective. Bayil kasss non je rigole RESTE LA MEME car on t apprecie en tant ke tel........ Je suis sur ke tu te souviendras des DEZ,OMZE,DOU, et du plus chiant MATAR comme tu m'appelais........ bonne continuation et BEAT DOOOKKK

5.Posté par t le 25/05/2007 13:22
Salut souniou wakeur, j'espere que tu sauras me reconnaitre, je te supporte pour tout ce qu'on a partagé ensemble, je ss une ancienne du DUC, j'ai le DUC dans mon coeur, mais je te souhaite la victoire quand meme.
Bonne chance ma grande.

6.Posté par sam le 25/05/2007 13:33
THIOY LI THIOY SOUBEULEU à DEMAIN REK INCHA HALLA

7.Posté par mamadou ba le 26/05/2007 14:36
salut
suis un ancien basketteur je fais partis de votre generation
je suis pas les filles avant
mais soitttttttttt :que me faiais deplacer de pikine jusqua maruis pour te regader jouer
dans notre club on me disait toi et nancy vous le meme profil
vous etes des non challent
ta uen stylle americain ;je te souhaite une bonne reussitte dans carriere d entraineur
que cette finale tu la remporte inchallah

8.Posté par emad le 26/05/2007 23:39
bonne chance nancy que dieu guide tes pas vers la reussite de ta passion.
que vive le sibac incha allah salam

9.Posté par keuri souf le 28/05/2007 19:25
nancy on a grandi ensemble au college avec les beignets moussa ça doit te rappelezr qq chose j'étais le frère d'un de tes coachs avec qui tu as tt gagné et je te donnerai de mes news et te dopnnerai un gros coup de main dans ton nuoveau métier makhou te dira qui c. bon courage et à tres prochainement. Seule le travail paye. je me rapal de dez omze makhou kamou mostic et....le college et coach assane guissé

10.Posté par bamba le 30/05/2007 11:51
félicitations CYNAN, garde la tête haute, tu ce qui qui t'arrive tu le mérite de par ta percevérance et ton amour pour le club ne change en rien de ton comportement de tous les jours, et suis toujours les conseils de ton mari tu peux aller trés loin dans le coaching , que Dieu guide tes pas - salutations à toutes les filles de SIBAC -

11.Posté par COLLARD Maurice-BELGIQUE le 10/12/2007 22:00
Bonjour


Mon message risque de vous étonner.

Je suis personnellement âgé de 68 ans, ancien joueur de basket j’ai décidé voici quelque années de faire une collection d’accessoires de basket ball à savoir pin’s, autocollants, fanions…ect, collection réalisée a l’attention de mon petit fils lui même joueur de basket.

N’auriez vous pas récolter au cours de vos années dans le monde du basket des choses qui pourraient venir agrandir notre collection (elles trainent peut être dans un tiroir,même des pieces en provenance d'autres clubs).

Nous pourrions éventuellement faire des échanges également.

En espérant une réponse même négative.



Recevez nos amitiés sportives



Maurice(le grand père) et Jonathan (le petit fils)



COLLARD Maurice
ROUTE JEAN XXIII N°7
4837 BAELEN
BELGIQUE

playoff54@skynet.be


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Mai 2008 - 04:26 FINALE ARC-EN-CIEL: Et de huit pour le DUC