Facebook
Twitter









Mondial 2010 - Les Etats-Unis, rois du monde

Pour la première fois depuis 1994, les Etats-Unis sont champions du monde grâce à leur victoire contre la Turquie en finale (81-64). En l'absence de ses champions olympiques, l'équipe US a réussi sa mission grâce à une grosse défense et à Kevin Durant, encore stratosphérique en finale.



Mondial 2010 - Les Etats-Unis, rois du monde
Les Etats-Unis sont de nouveau champions du monde. Deux ans après avoir réussi son opération rédemption en décrochant la médaille d'or aux Jeux Olympiques de Pékin, l'équipe américaine a remis le couvert en s'installant à la première place du Mondial 2010 grâce à sa victoire contre la Turquie en finale dimanche (81-64). Défense de fer, intensité, collectif, et solidarité. Voici les secrets du sacre. Avec, bien sûr, le talent de Kevin Durant, qui a amené ses protégés sur le toit du monde.
Dimanche, les Turcs, malgré le soutien de tout un peuple et des 15.500 supporters du Sinan Erdem Dôme, n'ont pu que constater les dégâts. Et coach K a une nouvelle fois vu son équipe appliquer ses consignes. La défense US a ainsi étouffé  la Turquie, limitée à un piteux 35% de réussite à deux points (13 sur 37). Plus athlétique, l'équipe américaine a imposé une intensité de tous les instants pour compenser son déficit de centimètres face aux golgoths turcs. Lamar Odom (15 pts, 11 rbds) ou d'Andre Iguodala ont fait le boulot dans la raquette alors que les extérieurs US ont été très agressifs. Et de l'autre côté du parquet, Kevin Durant s'est chargé d'alimenter la marque.

Durant magistral
Sur une autre planète depuis le début du tournoi, la star d'Oklahoma City, élue MVP de la compétition, a pris les choses en mains avec 20 de ses 28 points en première mi-temps pour permettre à l'équipe américaine de prendre le large au fil des minutes (17-22, 10e puis 32-42, 20e). Dès le retour des vestiaires, il a encore enfoncé le clou avec deux paniers primés pour ranger au placard les rêves turcs (32-48, 22e). Et malgré un sursaut d'orgueil, la Turquie n'a pas pu offrir une fin de match à suspense à son bouillant public, qui a toutefois chanté jusqu'au bout. La performance d'Ersan Ilyasova n'y est pas étrangère. L'ailier-fort, passé à côté de sa demi-finale, n'a pas su relever la barre et a encore été maladroit (7 pts à 0 sur 3 de loin mais 11 rbds).
De son côté, Hedo Turkoglu, énorme au début de la rencontre avec huit points en sept minutes pour permettre à la Turquie d'être devant à la septième minute (17-14), a baissé de rythme après s'être blessé à la cuisse même s'il a planté quelques banderilles de loin (16 pts à 100% aux primés). La Turquie échoue donc en finale. Mais peut s'estimer contente de son Mondial, terminé avec une première médaille internationale. Coach K a, lui, aussi parfaitement rempli sa mission. Malgré les forfaits et sans pivot dominant, il a ramené les Etats-Unis sur la plus haute marche du Championnat du monde seize ans après leur dernier titre. Ce n'était pas gagné d'avance..

ETATS-UNIS - TURQUIE 81-64 (22-17, 20-15, 19-16, 20-16)

Etats-Unis: 30 paniers (dont 11 sur 33 à trois points) sur 68 tirs - 10 LF sur 14 - 42 rebonds (Odom 11) - 14 passes (Rose 6)- 5 interceptions - 11 balles perdues
Marqueurs: Billups (4), Durant (28), Rose (8), Westbrook (13), Gay (6), Iguodala (4), Granger (0), Curry (3), Gordon (0), Love (0), Odom (15), Chandler (0)

Turquie: 20 paniers (dont 7 sur 18 à trois points) sur 55 tirs - 17 LF sur 27 - 34 rebonds (Ilyasova 11) - 9 passes (Tunçeri 5) - 4 interceptions - 14 balles perdues
Marqueurs: Akyol (0), Güler (0), Ermis (0), Onan (7), Ilyasova (7), Erden (9), Tunçeri (7), Savas (3), Gönlüm (4), Arslan (6), Asik (5), Türkoglu (16)

Glenn CEILLIER / Eurosport

Article rédigé par le Lundi 13 Septembre 2010
Lu 889 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les articles sont maintenant "commentables" pour favoriser les discussions rapides autour d'un article. Les commentaires saisis sont mis en ligne immédiatement mais pour éviter les propos contraires à la loi dont nous pourrions être tenus responsables, on se réserve le droit de les enlever. Si vous le souhaitez et si le sujet devient important une chambre peut être créer dans le forum. Bonnes discussions !

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 13 Septembre 2010 - 00:18 Mondial 2010 - Durant MVP

Dimanche 12 Septembre 2010 - 05:14 Mondial 2010 - Durant et la Turquie au rendez-vous