Facebook
Twitter









Mondial 2010 - Durant et la Turquie au rendez-vous

Dans le sillage d'un Kevin Durant énorme, les Etats-Unis sont venus à bout de la Lituanie (89-74) pour décrocher leur billet pour la finale du Mondial 2010. Les Américains, qui ont pris les devants dès le premier quart-temps, défieront la Turquie, qui s'est débarrassée de la Serbie (82-83).



Mondial 2010 - Durant et la Turquie au rendez-vous
ETATS-UNIS - LITUANIE 89-74 (23-12, 19-15, 23-26, 24-21)
Avec un Kevin Durant de ce niveau, le Team USA n'a finalement peut-être pas grand chose à craindre en Turquie. Déjà énorme depuis le début du tournoi, le meilleur marqueur de la dernière saison NBA (30.1 pts) a encore sorti le grand jeu face aux Lituaniens. Alors certes, il n'a pas fait le boulot tout seul. La défense américaine a aussi été au rendez-vous à l'image d'Andre Iguodala, qui a parfaitement muselé Linas Kleiza, le leader offensif balte limité à 4 points. Mais Durant s'est chargé de ranger au placard les rêves lituaniens. "Ce que Kevin (Durant) a montré, c'était beau, a avoué Iguodala. C'était sympa à regarder. Il n'a que 21 ans et a encore 12 ou 13 ans devant lui. Il peut devenir l'un des plus grands de l'histoire de la NBA. C'est surtout un bon mec, qui adore jouer au basket, travailler dur. Il nous a portés ce soir."
Dès le début de la rencontre, la star d' d'Oklahoma City a donné le ton. Sans forcer, il a mis un coup sur la tête des Lituaniens en marquant 17 des 21 premiers points américains. Ensuite, Lamar Odom a été précieux sous les panneaux (13 pts, 10 rbds), Russel Westbrook a apporté son énergie (12 pts, 7 rbds) et Andre Iguodala son envie (9 pts, 3 interceptions). Mais Kevin Durant s'est à chaque fois chargé d'assommer les Lituaniens. Il termine avec 38 points à 9 sur 13 à deux points, 5 sur 12 aux primés et 9 rebonds en, 38 minutes !
La Lituanie ne pouvait que constater les dégâts. Lâcher par leur leader, les Baltes n'ont pourtant jamais baissé les bras grâce à un Robertas Javtokas très présent dans la raquette (15 pts, 9 rbds) et d'un Martynas Pocius adroit de loin (13 pts, 3 sur 5 aux primés). Mais s'ils ont retrouvé leur adresse aux primés au fil du match, les Lituaniens n'ont jamais réussi à revenir sous la barre des 10 points. Ils espèrent retrouver le vrai Kleiza dimanche pour décrocher la médaille de bronze. En finale, l'équipe US comptera elle sur Durant. Comme toujours depuis quelques semaines maintenant.

Etats-Unis: 33 paniers (dont 8 sur 25 à trois points) sur 71 tirs - 15 LF sur 20 - 45 rebonds (Odom 10) - 15 passes - 10 interceptions - 11 balles perdues
Marqueurs: Billups (3), Durant (38), Rose (0), Westbrook (12), Gay (2), Iguodala (9), Granger (0), Curry (3), Gordon (3), Love (6), Odom (13), Chandler (0)
Lituanie: 27 paniers (dont 11 sur 28 à trois points) sur 70 tirs - 9 LF sur 11 - 39 rebonds (Javtokas 9) - 13 passes - 8 interceptions - 14 balles perdues
Marqueurs: Seibutis (0), Kalnietis (10), Maciulis (9), Pocius (13), Gecevicius (6), Delininkaitis (8), Jasaitis (5), Kleiza (4), Jankunas (4), Javtokas (15)


TURQUIE - SERBIE 83-82 (17-20, 18-22, 25-21, 23-19)
La Turquie tient sa finale de rêve. Quelques heures après avoir vu les Etats-Unis se débarrasser de la Lituanie, les protégés de Bogdan Tanjevic ont aussi composté leur billet pour le dernier match de leur Mondial contre la Serbie (82-83). Contrairement à Kevin Durant and co, ce ne fut pas de tout repos. La jeune Serbie a mené la vie dure aux Turcs. Ils sont même passés tout près d'une nouvelle finale après leur médaille d'argent décrochée à l'Euro 2009 l’été dernier. Mais voilà, portés par tout un peuple, les Turcs ont su inverser la tendance et arracher la victoire grâce à un panier de Kerem Tunçeri à une seconde de la fin avant de repousser une dernière tentative serbe grâce à un contre d'Erden.
Une fin de rencontre superbe pour un match tout aussi passionnant. Pendant 40 minutes les deux équipes se sont rendu coup pour coup. Et les Turcs ont montré un mental à toute épreuve. Devant au tableau d'affichage dès les premières minutes de cette seconde demi-finale (20-17, 10e), la Serbie a longtemps refroidi l'ambiance du Sinan Erdem Dôme. Dans le sillage de Milos Teodosic (13 points, 11 passes) et Nenad Krstic (15 points, 7 rebonds), les Serbes ont fait la course en tête. Avec leur beau 12 sur 29 aux primés (41%), ils ont résisté au retour turc grâce aux banderilles de Marko Keselj (18 pts à 4 sur 7 aux primés) ou encore de Dusko Savanovic (15 pts à 2 sur 5). Mais la Turquie a passé la vitesse supérieure au bon moment.
Si Hedo Turkoglu, qui a été très précieux, a un peu forcé sur la fin et alors qu'Ersan Ilyasova est pour une fois passé à côté dans ce Mondial (6 pts à 0 sur 3 à trois points, 4 rbds), la lumière est venue de Tunceri. Auteur de cinq points de suite pour permettre à la Turquie de passer devant (75-76, 36e), l'arrière a ensuite marqué ce lay-up de la victoire juste après avoir vu Velickovic redonner l'avantage à la Serbie à quatre secondes de la fin. La Turquie a eu chaud. Mais sera au rendez-vous. Et l'ambiance devrait encore montée d'un cran dimanche soir à 20h30. Les Etats-Unis sont prévenus.

Turquie: 27 paniers (dont 9 sur 23 à trois points) sur 57 tirs - 20 LF sur 33 - 33 rebonds (Asik 7) - 10 passes (Tunçeri 5) - 10 interceptions - 10 balles perdues
Marqueurs: Güler (3), Onan (14), Ilyasova (6), Erden (9), Tunçeri (12), Gönlüm (6), Arslan (12), Asik (5), Turkoglu (16)
Serbie: 26 paniers (dont 12 sur 29 à trois points) sur 57 tirs - 18 LF sur 24 - 36 rebonds - 17 passes (Teodosic 11) - 5 interceptions - 14 balles perdues
Marqueurs: Teodosic (13), Tepic (5), Rasic (2), Bjelica (2), Markovic (2), Savanovic (15), Keselj (18), Krstic (15), Perovic (2), Velickovic (8), Macvan (0)

Article rédigé par le Dimanche 12 Septembre 2010
Lu 1152 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les articles sont maintenant "commentables" pour favoriser les discussions rapides autour d'un article. Les commentaires saisis sont mis en ligne immédiatement mais pour éviter les propos contraires à la loi dont nous pourrions être tenus responsables, on se réserve le droit de les enlever. Si vous le souhaitez et si le sujet devient important une chambre peut être créer dans le forum. Bonnes discussions !

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 13 Septembre 2010 - 00:18 Mondial 2010 - Durant MVP

Lundi 13 Septembre 2010 - 00:00 Mondial 2010 - Les Etats-Unis, rois du monde