Facebook
Twitter









Lamine Badiane (Responsable communication de Fiba-Afrique) : ‘Les Sénégalais devraient moins parler et se mettre au travail’

De passage à Dakar, le responsable de la communication de Fiba-Afrique, le journaliste sénégalais Lamine Badiane, déplore l’existence d’un ‘véritable paradoxe’ dans le basket-ball sénégalais ‘où ça parle plus que ça ne joue’. C’est pourquoi il demande aux responsables, à tous les niveaux, de se mettre au travail s’ils veulent sortir la discipline de l’ornière.

source Walfadjri



Lamine Badiane (Responsable communication de Fiba-Afrique) : ‘Les Sénégalais devraient moins parler et se mettre au travail’
Lamine Badiane (Responsable communication de Fiba-Afrique) : ‘Les Sénégalais devraient moins parler et se mettre au travail’ Le basket sénégalais fait partie du top 5 africain. Telle est la conviction du responsable de la communication de Fiba-Afrique, Lamine Badiane, rencontré, hier, au siège de la Fédération sénégalaise de basket (Fsb). Seulement, le journaliste sénégalais qui continue d’exercer son métier à Tv5 Monde, déplore la profonde léthargie dans laquelle est plongée la balle organe. Selon lui, ’il y a un véritable paradoxe dans le basket-ball sénégalais où ça parle plus que ça ne joue. Le Sénégal gagnerait plus à poser des actes concrets qu’à se livrer à un bavardage inutile’, a-t-il prévenu. D’après lui, ‘ce n’est pas le talent qui manque chez nous. Nous avons même de très grands joueurs qui peuvent rivaliser d’adresse avec les meilleurs sur le plan continental, voire mondial. Mais, il nous faut mettre en place une politique de management à même de permettre à nos basketteurs et basketteuses de s’exprimer face à leurs adversaires dans les grandes compétitions internationales’, a suggéré le responsable de la communication de Fiba-Afrique qui revient de la réunion de la Zone 2. Un conclave qui vient de se tenir au Mali, au cours de la semaine dernière. Pour promouvoir le basket sénégalais, Lamine Badiane invite les autorités étatiques et fédérales à travailler à la base. Mais, surtout d’installer des infrastructures où les jeunes basketteurs en devenir pourront exprimer leurs talents. ‘C’est pourquoi, j’invite les gens à moins parler pour se mettre au travail. Le Sénégal, en dames, ira défendre, en septembre prochain, son titre de champion d’Afrique au Mali. Il faut donc se mettre au travail. N’oublions surtout pas que notre équipe revient d’une humiliation lors de la dernière coupe du monde de basket. Par conséquent, il faut qu’elle se mette au travail pour conserver son titre de championne d’Afrique’, recommande Lamine Badiane. De même, il demandera aux responsables de l’équipe nationale masculine de se mettre au travail, tout en oubliant sa ‘brillante’ performance au dernier tournoi de la Zone 2 à l’issue duquel elle a obtenu son ticket de qualification pour le prochain Afrobasket. Selon lui, ‘le Sénégal a brillé au cours de ce tournoi parce qu’il n’y avait rien en face. L’équipe du Sénégal qui a remporté ce tournoi de la Zone 2, ne peut s’imposer au prochain Afrobasket. Je pense que les techniciens en sont bien conscients’, croit-il savoir. Interrogé, par ailleurs, sur le dossier de candidature déposé par le Sénégal pour l’organisation du prochain Afrobasket masculin, Lamine Badiane a donné sa langue au chat. ‘La Fiba-Afrique n’a jamais reçu une lettre officielle de la candidature du Sénégal’, a-t-il laissé entendre. Pourquoi et comment l’Afrobasket 2011 a été retiré à la Côte d’Ivoire Lamine Badiane profitera de cette occasion pour préciser que l’instance dirigeante du basket-ball africain n’a jamais retiré l’organisation de l’Afrobasket 2011 à la Côte d’Ivoire. Il s’est dit même surpris et étonné de lire cette information dans la presse sénégalaise. ‘Jamais, la Fiba-Afrique n’a retiré l’organisation de l’Afrobasket 2011 à la Côte d’Ivoire’, a-t-il martelé. Avant d’expliquer : ‘Suivant de très près l’évolution de l’actualité en Côte d’Ivoire, nous avons convoqué en réunion un des responsables du comité d’organisation de cet Afrobasket, Bâ Florent qui est par ailleurs membre de la Fédération ivoirienne de basket. C’est ce dernier qui nous a clairement indiqué qu’en l’état actuel des choses, il ne pouvait pas nous donner de garantie sur le plan de la sécurité. Il nous a aussi précisé qu’avec cette situation difficile que traverse le pays, un problème technique se pose pour la construction du stadium qui devait abriter le tournoi. Bâ Florent nous a carrément dit que rien ne bouge. Que techniquement, en l’état actuel des choses, il est difficile à la Côte d’Ivoire d’organiser le prochain Afrobasket. Par conséquent, c’est la Côte d’Ivoire, elle-même, qui s’est mise forclos et non la Fiba-Afrique qui lui a retiré l’organisation’, a expliqué Lamine Badiane. Avant de révéler que la Fiba-Afrique désignera, le 15 février prochain, le pays organisateur de l’Afrosbasket des messieurs. Il a aussi révélé que la Tunisie et le Madagascar se sont engagés à accueillir l’évènement.

Article rédigé par Becaye BA le Vendredi 28 Janvier 2011
Lu 1159 fois


Becaye BA


1.Posté par sarma le 30/01/2011 00:01
bien dit mon gars on est pas encore sorti de l'auberge

2.Posté par fouks le 31/01/2011 14:56
mon chére lamine les problémes du sénégal sont uniquement pour les sénégalais donc un peu de tréserve alors

3.Posté par thiernoas le 02/02/2011 14:24
C'est qui ce lamine badiane?, il vient d'ou?, qu'est ce qu'il a deja fait pour le basket senegalais?
pourquoi ce chere monsieur qui semble cerner notre probleme ne viendrait pas nous apporter des solutions. Ils sont tous pareil, haut perche dans les instances internationales a profite des avantages en nature, ils passent leur temps a critiquer le travail des gens qui sont sur le terrian. Je suis parfaitement d'accord avec lui quand il avance que le travail devrait se faire a la base, mais s'il y a un probleme de ressources humaines et de competences, nous n'arriverons a rien du tout. Il n'a qu'a venir mettre la main a la patte d'abord. Il peut se voir aussi dans les gens qui bavarde aussi.

4.Posté par dallas le 05/02/2011 22:20
t'es un nigaud thiernoas c'est pourquoi le pays n'avance pas toujours refractaire à la critique alors que ce n(est que la verité que certaines personnes revellent; quelles sont ces affirmations gratuites à propos des gens de fiba . Vous n'etres jamais venu dans un siege de fiba sinon vous n(aurez pas eu ce genre de reflexion débile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les articles sont maintenant "commentables" pour favoriser les discussions rapides autour d'un article. Les commentaires saisis sont mis en ligne immédiatement mais pour éviter les propos contraires à la loi dont nous pourrions être tenus responsables, on se réserve le droit de les enlever. Si vous le souhaitez et si le sujet devient important une chambre peut être créer dans le forum. Bonnes discussions !

Dans la même rubrique :
< >