Facebook
Twitter









Finale 14e édition Coupe Arc-en-ciel (Duc-Sibac : 62-39) : Septième Arc !

L’année 2007 serait-elle jaune (noir) ? C’est tout comme ! Présentement tout réussit au Duc qui vient de remporter devant la prometteuse équipe sicapoise (62-39) la 14e édition et son 7e trophée Arc-en-ciel. Mais qu’elle fut indécise à succomber dans les mains expertes «Duchesses». Dame Coupe n’a cessé de tergiverser dans le premier quart (11-11), devant une séduisante équipe sicapoise qui a finalement fondu face à la hargne et la détermination des «Etudiantes». Finalement, Dame Coupe a choisi de rester dans la maison jaune-noir aux dépens des rouges de la Sicap. La capricieuse a préféré se blottir dans les bras robustes de Dame Diouf, l’entraîneur du Duc qui a célébré à sa manière la belle journée de manière sobre, avec à son actif un doublé (2006-2007).

BOLY BAH Le Quotidien



Sur le banc adverse, sans état d’âme, Nancy a rangé ses baskets au profit de chaussures pointues et décoltées. Sans regrets, aussi, elle laisse passer le trophée que le peuple de Sicap miroite depuis 14 ans. L’Histoire a préféré bégayer. «Nous ne regrettons rien», souffle-t-elle devant des filles qui ont vaillamment résisté dans le premier quart avant de sombrer à la mi-temps (29-21), victime de l’expertise jaune. Une équipe qui regroupe les meilleures basketteuses sur le marché. Une équipe racée, avec un effectif interchangeable. Résultat, les Sicapoises ont manqué de rythme devant la rapidité de leur ex-sœur Ndèye Maguette Sarr, la meilleure marqueuse (16 pts) et ses coéquipières. Courant sans cesse derrière les huit points d’écart de la mi-temps : 29-21, Lala Keïta et ses sœurs accumulent maladresses et absences dans les rebonds défensifs et offensifs. L’aubaine pour Ndèye Astou Mbaye (15 pts) qui en profitera pour relancer le jeu jaune-noir et prendre le large pour atteindre l’Arc-en-ciel.
La meilleure joueuse de la rencontre se révèle au public dakarois. Le transfuge de Louga enflamme Iba Mar Diop. Et la chorale estudiantine chantonne de plus belle. Mais, le Sibac veut résister à l’agressivité et la rapidité qu’impriment à la rencontre les Duchesses de retour des vestiaires. De plus, Adja Diakhaté anéantit les espoirs sicapois en creusant le gap à 10 points : 41-31 à quelques secondes de la fin du 3e quart (41-33). Sibac se précipite et perd son mental. «Le Duc est une grande équipe, habituée des finales, c’était le favori», avoue Nancy Cissé devant le désarroi de ses scoreuses. Les meilleures tireuses (Diané Guèye et Lala Keïta) n’ont pu dépasser la barre des 5 points. Suffisant pour que leur coach décrète le naufrage collectif : «Rien n’a marché ! Nous avons péché aussi bien en attaque qu’en défense. Rien n’a marché», répète Nancy. L’Université jubile. Le capitaine Adja Bineta Mbaye soulève le septième trophée des «Duchesses». L’ex-sicapoise siffle la fin d’un rêve d’entrer dans l’Histoire devant le mur «Duc». Et le stadium Iba Mar Diop, qui a vibré au rythme de sa deuxième finale orange cette saison, plébiscite un Dame Diouf satisfait de ses filles. «On a eu des failles en défense dans le premier quart, mais en deuxième mi-temps, les contre-attaques ont libéré les filles», savoure l’entraîneur adjoint des Lionnes du basket. Le stress qui a ankylosé les hôtesses régionales dans les premières minutes de cette 14e édition vide les lieux. Laissant Nancy méditer encore sur sa maxime de bord : «Croire au succès, c’est déjà y parvenir.» Croyez-y encore. Toujours, rendez-vous dans un an pour la première coupe après une première finale Arc-en-ciel 2007.

Article rédigé par le Mardi 29 Mai 2007
Lu 1216 fois



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Mai 2008 - 04:26 FINALE ARC-EN-CIEL: Et de huit pour le DUC