Facebook
Twitter









Turquie/dopage - La fédération turque lève la suspension de Taurasi (club)

La Fédération turque de basket-ball (TBF) a levé mercredi la suspension provisoire prononcée contre la basketteuse américaine Diana Taurasi après son contrôle positif au modafinil, a affirmé le club de la joueuse, Fenerbahçe, sur son site internet.



Turquie/dopage - La fédération turque lève la suspension de Taurasi (club)
La Fédération turque de basket-ball (TBF) a levé mercredi la suspension provisoire prononcée contre la basketteuse américaine Diana Taurasi après son contrôle positif au modafinil, a affirmé le club de la joueuse, Fenerbahçe, sur son site internet.
"Notre conseil a été informé que le Centre turc de contrôle antidopage avait retiré ses certificats d'analyses relatifs aux échantillons A et B après avoir étudié la défense technique présentée par la sportive", affirme le Conseil de discipline de la TBF dans un document reproduit par Fenerbahçe.
"Nous avons décidé de lever les mesures prises le 10 décembre contre Diana Taurasi pour ne pas commettre d'injustice contre la sportive et son club", ajoute ce texte.
Dans un communiqué, le centre de contrôle antidopage a admis avoir commis une erreur dans son interprétation des spécifications de l'Agence mondiale antidopage (AMA).
"Une analyse approfondie consécutive à la transmission par la TBF du dossier présenté par Diana Taurasi pour sa défense a relevé une incohérence entre les documents techniques de l'AMA et les résultats des prélévements positifs au métabolite du modafinil", a déclaré le centre, cité par l'agence Anatolie.
"Assumant ses responsabilités, notre centre a envoyé de nouveaux certificats d'analyses négatifs à la TBF", ajoute-t-il.
Fenerbahçe, qui a annoncé début janvier avoir licencié Taurasi, s'interroge sur son site internet: "Qui va rendre des comptes pour cette injustice contre notre sportive?". Le club dénonce un "scandale".
Double championne olympique et championne du monde avec les Etats-Unis, Taurasi, âgée de 28 ans, avait été contrôlée positive en novembre lors d'un match de championnat avec Fenerbahçe.
La joueuse avait réclamé une contre-expertise. Mais le second échantillon avait confirmé la présence du produit dopant, utilisée habituellement pour lutter contre les troubles du sommeil (apnée du sommeil, narcolepsie).
Taurasi risquait une suspension de deux ans qui aurait pu lui coûter sa présence aux prochains Jeux Olympiques de Londres.

Article rédigé par le Jeudi 17 Février 2011
Lu 827 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les articles sont maintenant "commentables" pour favoriser les discussions rapides autour d'un article. Les commentaires saisis sont mis en ligne immédiatement mais pour éviter les propos contraires à la loi dont nous pourrions être tenus responsables, on se réserve le droit de les enlever. Si vous le souhaitez et si le sujet devient important une chambre peut être créer dans le forum. Bonnes discussions !