Facebook
Twitter









Très ému, Parker s'impose avec Charlotte pour son grand retour à San Antonio

Six mois après avoir quitté les Spurs, Tony Parker a effectué un retour gagnant à San Antonio en empochant la victoire avec les Hornets (108-93), à l'issue d'un match rempli d'émotions.

RMC



C'est une date qu'il avait cochée dans son agenda. Tony Parker a retrouvé la nuit passée le parquet de San Antonio, sous les couleurs de sa nouvelle franchise des Hornets de Charlotte. Le meneur français, arrivé à Charlotte en juillet dernier après avoir passé 17 saisons avec les Spurs, sort de ce duel particulier avec une victoire en poche (108-93). Mais le score de cette rencontre est secondaire pour Tony Parker, qui s'attendait à vivre "une journée très émotionnelle", pleine "d'excitation", c omme il l'expliquait en amont au micro de RMC Sport. Et il a été servi en émotions dès son entrée sur le parquet. 
"Je n'ai jamais ressenti ça dans toute ma carrière", a-t-il avoué à l'issue de la rencontre au micro de RMC Sport. "Pourtant j’ai fait 5 finales NBA et des finales européennes. Mais tu ne peux pas te préparer pour un match comme ça, il y a tellement d’émotions".
"Je n’ai même pas pu m’échauffer le temps de dire bonjour à tout le monde. En plus j’avais la grosse surprise de voir ma famille qui a fait le voyage. C’est beaucoup beaucoup d’émotions", a-t-il insisté. 
Avant le coup d'envoi du match, les Spurs ont diffusé une vidéo de près de trois minutes retraçant la carrière du Français sous leur maillot, conclue par le message en français "Merci Tony". "C'est incroyable d'avoir ça, t'as l'impression d'avoir donné à la ville et que la ville te le rend", a régit "TP" à cet hommage.
Ému, il a été ensuite longuement applaudi par les spectateurs qui criaient son prénom, mais aussi par les joueurs et l'encadrement des Spurs, dont l'entraîneur Gregg Popovich, avec qui il a eu une longue accolade. "J'ai l'impression que le câlin a duré une éternité", s'est-il amusé, ravi de ses retrouvailles avec l'Américain. Il a à nouveau été applaudi à son entrée sur le terrain, à un peu moins de cinq minutes de la fin du 1er quart-temps.
Il a fallu attendre le troisième quart-temps pour que Tony Parker marque son premier panier, lui aussi salué par le public et bien sûr par ses proches, dont son père venu de France.
Le vétéran français, sacré meilleur joueur (MVP) de la finale 2007, a terminé la rencontre avec une ligne de statistiques éloignée de ses standards habituels cette saison avec 8 points (4 sur 12 au tir), 4 passes décisives et 3 rebonds en 19 minutes de jeu.
Mais c'est bien l'émotion autour de ce retour qui aura marqué le meneur de jeu. En toute fin de match, Tony Parker s'est autorisé un dernier bain de foule, lorsque les spectateurs ont chanté son nom et obtenu son retour sur le parquet.

Article rédigé par le Mardi 15 Janvier 2019
Lu 20 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les articles sont maintenant "commentables" pour favoriser les discussions rapides autour d'un article. Les commentaires saisis sont mis en ligne immédiatement mais pour éviter les propos contraires à la loi dont nous pourrions être tenus responsables, on se réserve le droit de les enlever. Si vous le souhaitez et si le sujet devient important une chambre peut être créer dans le forum. Bonnes discussions !