Facebook
Twitter









Miami repart de Dallas bredouille

A l'image de Shaquille O'Neal (5 points), Miami a totalement sombré face à Dallas lors du match 2 (99-85). Menés 2-0, les Floridiens retrouveront leur salle mardi pour les trois prochaines rencontres. Mais après leur prestation, il est loin d'être évident que l'appui du public soit suffisant.

AFP



Stackhouse
Stackhouse
L'exemple le plus flagrant de la débâcle de Miami a été O'Neal. Le seul joueur sur le parquet à avoir gagné le titre, et à trois reprises, a été transparent (2 sur 5 au tir et 6 rebonds en 27 minutes). Comme au match N.1 (1 sur 9), il a encore été pathétique dans l'exercice du lancer-franc (1 sur 7). Le début de match s'ouvrait pourtant sur un rythme élevé mais avec un tableau d'affichage qui avait bien du mal à s'emballer.
A l'issue du premier quart-temps, le score était de 18 à 17 pour Dallas. Indéniablement, la volonté était présente des deux côtés mais l'adresse faisait défaut (33 % pour Dallas et 28 % pour Miami). Et comme en plus aucune des deux équipes ne prenait de rebonds offensifs (2 pour Miami et 4 pour Dallas après 19 minutes), les points se faisaient rares.

Stackhouse tue le match

Rapidement supérieurs, les Texans creusaient un premier écart (36-28 à la 20e), alors que O'Neal était muet pendant près de 23 minutes, après son tir réussi à la 1re minute. Et la situation des Floridiens, qui inscrivaient dans le 2e quart-temps autant de points qu'au 1er (17) et presque deux fois moins que leurs adversaires (32) sur cette même période, empirait.
Jerry Stackhouse, l'ailier des Mavericks, lançait l'offensive qui allait s'avérer décisive dans les 72 dernières secondes en réussissant 3 tirs à 3 points et un lancer franc pour donner 16 points d'avance à la pause aux siens (50-34). Miami n'allait jamais s'en remettre. Le retour des vestiaires ne changeait pas la physionomie. Au contraire ! Sans réaction, les joueurs de Miami étaient toujours aussi maladroits (41% au total) et de plus en plus frustrés, commettant fautes sur fautes.
Ils perdaient en plus l'un de leurs hommes forts, Udonis Haslem touché à l'épaule gauche (28e). Si bien que l'écart prenait des proportions énormes, atteignant 27 points puis 24 points à l'attaque du dernier quart-temps (82-58). Dallas, avec un Nowitzki encore omniprésent (26 pts, 16 rebonds), jouait ces 12 dernières minutes en roue libre laissant Miami revenir à 12 points. Pour rien.

Article rédigé par le Lundi 12 Juin 2006
Lu 648 fois





NBA ALL STAR GAME 2018 - Celebrity All-Star Game : Quavo MVP et team Clippers victorieux Vendredi en marge du All S… https://t.co/ON0O3lqBTG
Samedi 17 Février - 20:11
SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/hxNczZAoZx
Samedi 17 Février - 20:06
ALL STAR GAME 2018 - Mtn Dew Kickstart Rising Stars game : Le reste du monde écrabouille les USA C'est dans une sér… https://t.co/pI1b1jXht1
Samedi 17 Février - 14:28
SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/ME2FjbpN51
Samedi 17 Février - 14:21
NBA: Blake Griffin envoyé à Détroit Les Clippers de Los Angeles ont conclu une transaction envoyante Blake Griffin… https://t.co/zuG5iXblef
Mardi 30 Janvier - 05:43
SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/TP4I9Pn300
Mardi 30 Janvier - 05:41
https://t.co/M7sayAkdph
Mardi 23 Janvier - 17:02
NBA ALL STARGAME 2018 : La liste des "starters" avec Joel Embiid pour son premier All Star La NBA a dévoilé aujourd… https://t.co/cdwsImRjhz
Vendredi 19 Janvier - 07:02
SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/QzxOd2igXc
Vendredi 19 Janvier - 07:01
SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/lP1Qgn3tQH
Mardi 16 Janvier - 06:46