Facebook
Twitter









MALI : Championnat inter ligues 6e Édition à Gao

Les activités de la nouvelle saison de basket ont officiel­lement démarré le week-end avec la traditionnelle super coupe. Deux belles affiches étaient au programme : Djoliba/CAT en dames et Stade malien/AS Real en messieurs. Ces affiches sont actuellement, sans doute, les rencontres au sommet de notre balle au panier.


Alpha Maki Niang-MaliKunda



Le Directeur Technique du Basketball Malien
Le Directeur Technique du Basketball Malien
Au terme de ces oppositions, ce sont le Real en Messieurs, et le Djoliba en Dames qui se sont imposés respective­ment 70-66, et 64-51 devant les Blancs de Bamako et les Centristes. Après le démar­rage officiel de la nouvelle saison, dès la semaine pro­chaine le monde du basket-ball va se déplacer à Gao dans la Cité des Askia pour la 6e édition du championnat national inter ligues. Rappelons qu'en janvier der­nier, le monde du basket malien était à Ségou pour le tournoi de la conférence du riz.



Sur le plan organisationnel, la ligue régionale de basket-ball de la 4e région a échoué. A ce niveau rien n'a marché, c'était vraiment la zone d'ombre de la confé­rence du riz. Mais cela n'en­lève rien à la performance de la fédération malienne de basket-ball (FMBB). Cette fédération est l'une des structures sportives qui mérite d'être encouragé. S'il y a une récompense pour le travail bien fait, la fédération malienne de basket-ball mérite bien cette récompen­se. Hamane Niang Président de la FMBB, avec les hom­mes et les femmes qui diri­gent le bureau fédéral, sont tous dévoués pour la cause de ce sport. Depuis qu'ils sont venus aux affaires, le basket-ball malien est en nette progression.

En 2006 nos sélections nationales ont remporté plusieurs consécrations. Notamment les titres de champion d'Afrique juniors et espoirs remportés par nos filles au Bénin, et au Mozambique. En octobre 2005, le Djoliba Dames a enlevé le trophée du 11e championnat d'Afrique des clubs champ­ions à Bamako. Ces consé­crations démontrent la bonne santé de notre bas­ket-balI, qui est sans doute la discipline sportive qui donne beaucoup de satis­factions à notre pays. Trois de nos sélections nationales sont déjà qualifiées pour les différentes coupes du monde de leur catégorie qui vont se disputer en cette année 2007 au Canada pour les juniors garçons, à Bratislava pour les juniors filles, et à Moscou pour les espoirs filles. Au regard de toutes ces joies et satisfac­tions que le basket-ball pro­cure aux Maliens, et malgré les gros efforts déployés par le bureau fédéral, ce sport manque toujours d'infras­tructures modernes répon­dant aux normes internatio­nales. Cela est un besoin crucial pour notre basket-ball. Désormais la balle est dans le camp des autorités.


Article rédigé par le Samedi 3 Février 2007
Lu 842 fois




1.Posté par DIANKA Baba le 24/05/2007 13:54
Bonjour je suis comblé de faire parvenir mes commentaires. Je suis très content de la prestation de nos équipes nationales de basket ball sur l'échiquier mondial,mais très deçu de voire les conditions de celles-ci. Seule cette discipline peut honorer le Mali. Je déplore aussi l'état de notre salle de basket qui ne répond pas aux normes internationales. Je souhaiterai qu'il ait une groupe de préssion vis à vis des responsables chargés de ce département envers les autorités, même s'il faut sacrifier une qualification afin d'avoir nue nouvelle salle et des matériels.
Pour les présélections nationales j'aimerai que les joueurs régionaux ne soient pas marginalisés, car certains de ces joueurs valent mieux que ceux prisent en équipes nationale du côté des garçons que celui des filles.
Une autre proposition est possible, c'est de recruter un sélectionnaire étranger qui, peut, lors des conférences, des inter ligues et le play off dénicher des joueurs.
Je vous avoue que l'équipe du Président Hamahe NIANG est la meilleure de tous les temps du basket Malien.
A bientôt pour votre réponse.