Facebook
Twitter









Départ de Ndèye Sène : malaise des dirigeants du SLBC tenus à l’écart du transfert

(APS) - Le départ annoncé de Ndèye Séne pour la Roumanie a installé un climat de malaise au sein du Saint-Louis basket club (SLBC) où les principaux dirigeants tout en se montrant surpris d’avoir appris la nouvelle par la presse dénoncent le fait d’avoir été tenus à l’écart des tractations concernant la Reine de la saison de basket-ball 2008.




Départ de Ndèye Sène : malaise des dirigeants du SLBC tenus à l’écart du transfert

Plusieurs dirigeants du club nordiste affirment ’’n’être au courant de rien’’ concernant cette affaire, pendant que des sources concordantes désigne le premier vice-président du SLBC Papa Banda Ndiaye comme l’homme ayant piloté en catimini le dossier de transfert.

’’Ni le président du SLBC Cheikh Sourang, ni les techniciens n’ont été saisis. On n’est pas contre ce départ car Ndèye est une joueuse qui mérite plus que ça, mais l’idéal serait que celui qui a négocié le contrat avertisse les dirigeants et rende compte sur les tenants et aboutissants de ce transfert pour que le SLBC sache les retombées financières qu’il devrait en tirer’’, ont confié à l’APS des dirigeants du club.

Très remontés d’avoir apparemment été mis devant un fait accompli, ils ajoutent que ‘’cela est anormal d’autant plus que ce départ intervient en milieu du championnat. Si l’on sait que Ndèye Sène représente les 60 % dans l’effectif du SLBC, à coup sûr elle va laisser un grand vide dans le dispositif de l’équipe. C’est un pur produit du basket-ball saint-louisien’’.

Actuellement, les dirigeants et techniciens sont en quête de la joueuse capable de remplacer dans les plus brefs délais la ‘’Reine’’ dont le départ semble quasi-certain.

Joint au téléphone depuis Matam où il se trouve, Mansour Diagne, président de la ligue régionale de basket-ball de Saint-Louis et mari de Ndèye Sène se dit ‘’dans le même cas de figure’’ que les dirigeants du SLBC.

’’Je n’ai aucun élément jusqu’à présent pour me prononcer. On ne m’a pas informé sur son départ vers la Roumanie et je ne vais pas réagir sur les rumeurs qui courent ça et là. J’aurais même appris que le visa de son départ est obtenu’’, a dit M. Diagne.

’’Pour le moment, a-t-il poursuivi, je ne peux rien dire sur le contrat signé à mon insu et j’attends qu’on me le certifie pour donner mon avis en temps que président de la ligue régionale de basket-ball de Saint-Louis’’.


Article rédigé par le Jeudi 15 Janvier 2009
Lu 1704 fois




1.Posté par mansour Diagne le 16/01/2009 09:04
Je voudrai, après avoir lu cet article, corriger certaines informations qui me semblent incorrectes. D'abord le transfert de Ndèye Sène n"a pas été uniquement piloté par Pape Banda Ndiaye. En tant mari , j"ai participé de bout en bout aux différentes tractations.C'est pour dire que les propos qui m'ont été prétés dans cet article sont faux et sans fondement.
Aucun membre de saint-louis basket club n'a eu l'information à travers la presse. Ell a été donnée lors d'une réunion de bureau présidée par le président et aucune intervention allant dans le sens contraire de la démarche de pape Banda Ndiaye et Mansour Diagne n'a été notée. C'est pour dire que cet article nous surprend parcequ'il n'ya pas de malaise au sein du SLBC concernant ce point.

Je tiens à préciser que je prends sur moi la responsabilité de ne divulguer aucune information sur les conditions financières de ce transfert qui ne concerne que la joueuse.

2.Posté par DUC en Force le 16/01/2009 14:49
Bien dit Monsieur , les journalistes écrivent n'importe quoi .

Cette année c'est celle du DUC , grand Chelem chez les garçons et filles

3.Posté par dane .k le 16/01/2009 19:41
au dela du cas du transfert de ndéye séne,il y a un vrai probléme qui se pose pour la gestion de la carriére de nos joueuses ou joueurs sénégalais.en effet;que ce soit au foot,au basket ou ailleurs ,l appat du gain leur fait signer des contrats obscurs,ou carrément alimentaires.leurs proches ne semble se pré-occuper que de l'argent en jeu sans souci de la suite a donner a leur carriére.il est vrai que les championnats sénégalais sont moribonds,et que le prix du sac de riz augmente tout le temps, mais un peu de lucidité quand méme avant de signer n'importe quoi.....salam

4.Posté par ailier fort le 16/01/2009 21:04
Le mari qui ne serait pas au courant du contrat de son épouse qui irait à l'étranger.
Entre le journaliste et le mari dé y en a un qui raconte sa vie.
Histoire de fou.

5.Posté par baller le 18/01/2009 14:37
Quelqu'un a les resultats de ce week-end (6eme journee) , please ?
Merci.

6.Posté par SENTINELLE le 18/01/2009 19:09
lé dirigeants de st louis révent gravement il nya pa de retombé demandé aux dirgeants du DUC

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les articles sont maintenant "commentables" pour favoriser les discussions rapides autour d'un article. Les commentaires saisis sont mis en ligne immédiatement mais pour éviter les propos contraires à la loi dont nous pourrions être tenus responsables, on se réserve le droit de les enlever. Si vous le souhaitez et si le sujet devient important une chambre peut être créer dans le forum. Bonnes discussions !

Dans la même rubrique :
< >