Facebook
Twitter









ADAMA DIOP : LA SAGA D'UNE ETOILE DISPARUE

En cherchant des photos sur Adama Diop, on est tombé sur le Numero 2 (Février 1998) du premier magazine de Basket Sénégalais " Lancer Franc" aujourd'hui disparu, j'ai décidé de reprendre l'article sur Adama Diop ... Pour parer à l'oubli et peut être que certains projets qui dorment dans des tiroirs vont ressortir et se réaliser ...

TEXTE et PHOTOS Lancer Franc



HUMAINE ET TALENTUEUSE

Adama DIOP - Photo Lancer Franc
Adama DIOP - Photo Lancer Franc

 

 

Le destin vient de ravir à la famille du basket sénégalais l'une des plus talentueuses artistes de la balle au panier de sa génération. Adama Diop décédée le 23 novembre 1997, terrassée par une courte maladie laisse des orphelines (deux fillettes) et un mari éploré, le Lieutenant-Colonel Matar Thioune (ex sociétaire de l'ASFA).

 

      

                    Adama Diop             

 

La famille du basket-ball et toute la communauté sportive, sont aujourd'hui profondément éprouvées par cette perte. La disparition à l'âge de 29 ans (elle est née le 28 juillet 1968) de celle que ses intimes appelaient "Ndioba" a plongé tout le monde, dans la consternation. Depuis une dizaine d'années avec l'équipe nationale, "Ndioba" nous a enchantés. Elle était l'une des plus sinon la plus douée de sa génération. Elle était chez les basketteuses, ce qu'était Étienne Preira chez les garçons. Elle était une joueuse polyvalente, à qui tout réussissait avec une étonnante facilité.

 

Adama et Mborika Fall avec les filletes de "Mamadou et Bineta"

 

PALMARÈS ÉLOGIEUX

Du Saltigué de Rufisque au Diaraf de Dakar, Adama a fait le dur apprentissage du métier, confirmant partout son talent et son inépuisable détermination. Au DUC et en équipe nationale, c'est la consécration nationale et internationale. Ses pérégrinations lui valurent d'enrichir son palmarès personnel et le tableau de chasse de ses équipes.

 

            

                        Championne d'Afriqe avec le DUC en 1997                                  

 

-Championne d'Afrique des Nations en 1990,

-elle décroche tour à tour une médaille d'or aux Jeux Africains en 1995,

-une médaille d'or aux Jeux de la Francophonie en 1997. Avec le DUC,

-elle a remporté deux titres continentaux des clubs (1993 et 1997).

-Au plan national, c'est la suprême consécration, avec les Duchesses.

-Quatre titres de championne du Sénégal (1992, 1995, 1996 et 1997) ;

-trois coupes nationales (1991, 1993 et 1997) ;

-quatre coupes Madame Élisabeth Diouf (1993, 1994, 1995 et 1997) ;

-une coupe Arc-en-ciel (1997).

 

Reine du Basket en 1991

 

-En 1991, elle a été sacrée "Lionne d'Or" avec les"Lionnes du Sénégal" et à titre individuel parce que Reine du Basket.

-Adama Diop est Chevalier de l'ordre du Mérite la même année.

 

Adama était aimée par ses talents de basketteuse, mais aussi par ses qualités humaines. Abdoulaye Sèye ancien Président de l'AFABA et de la FIBA témoigne : "le Sénégal a perdu l'un des plus beaux fleurons de son basketball féminin". Feu Ibrahima Diagne, le président de la Fédération Sénégalaise de Basket-ball à l'époque avait apprécié son talent, mais aussi son sens de la discipline. "Elle ne posait pas beaucoup de problèmes et respectait tout le monde" dit Ibrahima Diagne.

 

Présentation de la Coupe d'Afrique des Clubs à Mme Elisabeth Diouf

 

"Au DUC, elle symbolisait l'amour du travail" renchérit, Maguette Diop, entraîneur des "Lionnes" et Directeur technique du DUC;

"La victoire des "Lionnes" à Nairobi, est l'expression la plus vivace de l'amour que tout le monde portait à Adama" devait conclure son entraîneur.


Article rédigé par le Dimanche 18 Février 2007
Lu 5883 fois




1.Posté par Barry le 18/02/2007 09:25
Votre initiative de mettre en valeur l'historique de notre basket est un grand pas vers le développement.
Thanks for you

2.Posté par Anta le 19/02/2007 14:26
Adama tu resteras a jamais gravée dans nos coeurs....MAIS QU4ATTEND LE SENEGAL POUR FAIRE QUELQUES CHOSES DIGNE DE SA MEMOIRE, UN STADE OU UNE COUPE , dirigeants du DUC réveillez Vous ....

3.Posté par Mame Maty Seck le 19/02/2007 14:29
Nous ne cesserons jamais de te pleurer .....Merci SENEBASKET , il ne faut pas que l'on oubli ...non jamais ....Un Coucou a la Grande Mame Maty et son Homonyme ....

4.Posté par Seck Maguette le 19/02/2007 14:54
Je demande au bon Dieu de t'accorder son paradis.
Inalilahi wa ina ileyhi rajioune.

5.Posté par Amy Kane le 19/02/2007 18:39
Senebasket
Merci pour cet article.
N'ouliez pas notre chere Adama dans vos prieres.
God Bless


6.Posté par pouye iba le 28/03/2007 18:07
souf sede

7.Posté par Abdou KANE le 03/04/2007 12:51
Vous savez c'est une très bonne chose de montrer ces genres d'articles pour que les nouvelles générations connaissent ces persoones qui étaient exceptionnelles.
Donc sénébasket vous devez beaucoup investir dans le passé du basket sénégalais.
Notre Chère Adama DIOP pour ceux qui l'ont connu et pour les autres aussi ne l'oublions pas dans nos prières.
yal nako yalla yeureum té kharé ko Aldiana.

8.Posté par mag le 25/04/2007 19:11
à l'attention d'abdou kane de la part d'un ami d'enfance mail moi
OSS2C3@YAHOO.FR

9.Posté par sister aya le 22/10/2007 17:00
je vient de la connaitre de par l'article merci à senebasket de nous faire connaitre ces personnes extraoridnaires qui ont beaucoup fait pr le basket. yal nako yalla yeureum té kharé ko adiana. amin

10.Posté par diass le 06/02/2008 12:22
que DIEU l'acceuille sur son paradis

11.Posté par la_muslim le 16/02/2008 23:30
K DIEU L'AKEUY DAN SON PARADIS !!!!!!! PAIX A TON AME !!!!!!

12.Posté par Ndeye Fatou cisse le 23/04/2008 14:34
PAIX A SON AME
MERCI SENEBASKET

13.Posté par albert le 09/05/2008 21:33
Un grand MERCI pur sénébasket je l'ai connue mais j'etais un peu jeune j,aivais huit ans mais grace a vous je l'ai mieux connue elle a était notre fierté. QUE LE BON DIEU LE MISERICORDIEUX LE TRES HAUT TOUT PUISSANT L'ACCUEILLE DANS SON PARADIS

14.Posté par Guignane le 20/06/2008 14:46
Juste vous dire que je loue bcp cette initiative de senebasket, et je vous souhaite une très longue vie.

Je souhaiterai seulement que senebasket puisse nous faire revivre nos anciens idoles, en effet s'ils sont toujours vivant que sont devenus : Gaucher Diop, Mathieu Faye, Demba Ndir etc...
Gaucher nous avez donné envie de suivre le championnant d'Afrique qui s'était déroulé à dakar, une année.
Pourquoi leurs compétentes ne sont pas souhaitées actuellement au sein des radios et télévision ce sont des journalistes sans aucune compétence ni de vécu qui essaie de nous tenir en haleine, mais la passion n'y es pas. Pour s'exercer dans une profession il faut un peu de vécu et surtout qu'on est cotoyé ce milieu un bon bout de temps.
Les jeunes doivent avoir des exemples et leur génération en était une aussi bien ils étaient bon aussi bien ils maniaient bien le ballon, nous voulons les suivre maintenant dans des débats, des souvenirs, des farces, oh de grâce je vous le redis, ILS SONT OU nos idoles, nos fans

15.Posté par makhou le 24/07/2008 15:24
c'est Mame Maty Thioune qui m'a mis au courant de l'existence de ce site.merci à Senebasket.comment faire pour entrer en contact avec le webmaster?