Facebook
Twitter
SENEBASKET -  Le Portail du Basketball Sénégalais









La draft en ligne de mire

La Draft approche à grand pas et nous allons essayer d’analyser les véritables qualités et les points faibles des prétendants au premier tour de draft.



LaMarcus Aldridge
LaMarcus Aldridge
Commençons tout d’abord par celui qui est donné par la plupart des pronostiqueurs comme le numéro 1 en puissance à savoir : LaMarcus Aldridge.

Aldridge est un joueur d’avenir, un prospects comme disent les Américains. Il possède un bon touché de balle et il peut se révéler une arme utile pour un secteur intérieur faible. Aldrige est un très bon défenseur, il possède de longs bras qui peuvent lui permettre de contrer n’importe qui et ce dans n’importe quelle position. Cependant, en dépit de ces qualités il semble assez risqué de choisir Aldridge en numéro 1 de cette draft. En effet les GM ont toujours du mal à prendre le risque d’engager un prospects dans leur équipe, surtout lorsqu’on possède le choix numéro 1. L’exemple de Kwame Brown fait très peur à toutes les équipes, car le choix numéro un de la draft est une bénédiction pour la plupart des équipes, et donc risqué de le gâcher en choisissant le « mauvais cheval » n’est vraiment pas un bon calcul.

Effectivement même si Aldridge possède des qualités plus qu’appréciables, ses points faibles sont aussi un grand handicap. En effet Aldrige est un peu trop smooth comme disent les Américains, il est un peu juste, soft, light. Au lycée il a développé une réputation pour être mou et ne pas toujours montrer assez de coeur. Les scouts ont quelques points d'interrogation au sujet de sa dureté à l'intérieur. Alors bien sur depuis le lycée il a fait d’énorme progrès dans ce compartiment du jeu mais on remarque tout de même que Aldrige connaît toujours des difficultés lorsqu’il se frotte aux intérieurs les plus athlétiques. En effet son physique somme toute limité ne lui permet pas de pouvoir rivaliser avec les gros bras, alors imaginons ce que pourrait donner Aldridge contre un Stoudemire, Okafor ou encore O’neal !!

Cependant il est vrai que pour Toronto la piste Aldridge est à envisager, une association avec l’intérieur vedette des Raptors Chris Bosh serait des plus attractive. Ces deux joueurs au profil quasiment similaire pourraient faire des ravages, ainsi les Raptors multiplieraient leur force de frappe à l’intérieur. Cependant, à mon avis les Raptors n’ont pas intérêt à choisir un intérieur en premier choix de cette draft, car à la vue de leur roster je pense que le choix d’un ailier serait plus judicieux. Les Raptors comme je l’ai dit précédemment possède ce joueur bourré de talent qu’est Chris Bosh, or ce dernier est dans la dernière année de son contrat. Si les Raptors portent trop attention à Aldrige qui possède un profil similaire à celui de Bosh celui-ci va se sentir poussé vers la sortie ainsi les efforts qu’auront fait les Raptors pour améliorer leur roster se verront réduit à néant, pas par un mauvais choix de draft, non par une mauvaise stratégie.


Une autre possibilité s’offre aux Raptors, celle d’Andrea Bargnani. Le prodige italien intéresse plus d’une franchise. Sa comparaison avec l’Allemand Dirk Nowitzki fait déjà saliver plus d’un propriétaire. Bargnani possède le profil typique du 4 européen, à savoir un joueur très polyvalent pouvant aller se frotter aux intérieurs dans la raquette mais aussi pouvant shooter derrière la ligne des trois points. Ce joueur est rapide, il peut donc jouer un jeu en transition très efficace. Le problème qui se pose aux Raptors est la complémentarité avec son effectif actuel. Bargnani est certes un joueur rapide, mais pas assez pour assurer le poste 3 sur tout un match. Il peinera face à des joueurs tels Artest ou bien Bowen. Pour que ce joueur montre l’étendue de son talent il lui faudra un numéro 3, bon défenseur pouvant alterner sur le poste 4 avec lui, c’est le rôle de Josh Howard au sein des Mavs. Problème : Toronto ne possède aucun joueur de cette envergure. C’est une des raisons pour laquelle nous avons peu de chances de voir l’Italien du côté du Canada l’année prochaine.

Nous arrivons maintenant à celui qui me semble être le meilleur choix possible pour la franchise de Toronto : Adam Morrison. Ce joueur est vraiment exceptionnel, c’est un scoreur né, son style de jeu est « old school ». On le compare déjà avec la légende des Celtics Larry Bird… Morrison défend, shoot, il sait tout faire. Sa vision du jeu est extraordinaire. En effet Morrison pourrait être un ailier du style de Wally Scerbiak, un gars qui se contente de shooter de loin et dont une équipe à besoin mais sans plus. Non ! Morrison possède une dimension supérieure, il se donne à fond sur le parquet, il a tenu tout au long de la saison Gonzaga sur ses épaules.

Morrison semble le complément parfait de Bosh l’homme qui pourra étirer la défense adverse, de plus avec Mike James à la mène les Raptors pourraient tenir là un trio de choc qui pourrait d’ici quelques années faire frissonner bon nombre d’équipes.

Ces trois là sont les prétendants les plus probables à la première place de cette draft !

Plaçons nous maintenant dans la peau de John Paxson le GM des Bulls de Chicago. Les Bulls possèdent une équipe jeune, talentueuse, rapide et athlétique. Leur point faible est évidemment le secteur intérieur, notamment depuis le départ d’Eddy Curry vers la Big Apple. Tyson Chandler ne peut assurer la raquette seul, alors certes Nocioni aide souvent à contenir les ailiers fort adverse mais cela reste somme toute limité. Le choix de Chicago se portera vraisemblablement sur un intérieur. Si Toronto ne choisit pas Aldrige nous avons de fortes chances de le voir débarquer dans l’Illinois. Une association Nocioni-Chandler-Aldrige peut faire des ravages. En revanche si Toronto sélectionne Aldrige, Chicago se rabattra certainement sur Tyrus Thomas.

Thomas est un joueur d’impulsion, un gars qui donne du rythme à une équipe, Chicago possède déjà un rythme de jeu soutenu alors imaginez avec Thomas ! Thomas est encore frustre en attaque, c’est avant tout un défenseur hors pair, un bon rebondeur. Son style de jeu s’apparente à celui de Shawn Marion sans l’aspect scoreur. De plus Thomas est encore un peu soft pour la NBA, il lui faudra gagner du poids et surtout du muscle pour pouvoir rivaliser avec les autres intérieurs de la league.

Au vu du roster des Bulls il est quasiment certain que leur choix se portera sur l’un de ces deux joueurs. Il est donc logique de passer à Charlotte.

Le choix le plus judicieux pour Charlotte sera celui de Morrison s’il n’est pas choisi par Toronto ! Morrison serait le scoreur qu’il manque à cette franchise, l’homme qui plantera 25 points par matchs quoi qu’il arrive, Okafor ne possède pas cette dimension, Wallace est trop irrégulier, Felton et May mettent du temps à s’imposer. Si Morrison est sélectionné par Toronto Rudy Gay semble le joueur qui a le plus de chances d’être choisi par les Bobcats. Gay avait impressionné tout les scouts NBA en début de saison, il se trouve que depuis Gay a flanché pendant la March Madness, du coup le statut de franchise player en puissance que Gay possédait s’est écroulé. Ce statut n’est pas vraiment un problème pour les Bobcats puisque le franchise player est Okafor.

Portland quant à eux font le pressing sur le marché afin de récupérer un des deux premiers choix puisqu’ils veulent à tout prix le prodige de Gonzaga Morrison, si jamais les Blazers n’arrivaient pas à l’obtenir Gay, Bargnani et Thomas sont leur solution de rechange.

Vu le niveau de la raquette des Hawks, ces derniers devraient choisir sans hésitation un intérieur de poids pouvant cohabiter avec Al Harrington. Atlanta rêve certainement de faire le coup de cette draft en choisissant un des oubliés. En effet sur les joueurs promis au top 5 de cette draft 3 sont des intérieurs de talent, de plus les Bobcats ainsi que les Blazers n’ont pas un besoin évident en intérieur. Atlanta peut donc prétendre légitimement à faire un bon coup.

Minnesota sera plus portés sur la recherche d’un meneur de qualité, Banks ayant annoncé dans la presse qu’il ne souhaitait plus jouer pour les Wolves, Mc Hale lui cherche donc un remplaçant. Et la le choix s’avère compliqué, Minnesota a le choix entre deux meneurs de style totalement opposés. Tout d’abord Marcus Williams. Le meneur de Connecticut est un organisateur, il possède une très bonne vision du jeu, il ne shoot que lorsque c’est nécessaire, un genre de Chauncey Billups. De l’autre côté se trouve Randy Foye. Ce gars là est un meneur scoreur, donc pas un vrai meneur. Pour montrer à quel point ce n’est pas un vrai meneur sa moyenne de rebonds sur la saison est supérieure à celle de ses passes décisives !!


Les autres prétendants au top 10 sont : Rodney Carney, Patrick O’Bryant et JJ Redick. Il parait évident que passé le cinquième voir le sixième choix il devient fantaisiste de faire un pronostique sur le choix des joueurs. C’est pour cela qu’à partir de là nous allons simplement analyser chaque joueur.

Rodney Carney pour commencer. Je le considère comme la bonne affaire de la draft, son statut ne lui permet pas de prétendre à un choix dans les 5 premiers mais si j’étais un GM je ne passerais pas à côté d’un tel joueur. Il est très athlétique c’est un high flyer, il peut se créer son shoot tout seul. A mon avis il va être la surprise de cette draft.

Patrick O’Bryant est un pivot classique, il possède de bons fondamentaux mais il pourrait mettre du temps à éclater dans la league. Il à besoin de prendre du poids pour résister aux assauts dont il sera la victime dans la peinture.


Pour finir JJ Redick parait aussi un pari à prendre pour les franchises. Certains scouts mettent en doute sa capacité à pouvoir s’adapter à la NBA. De plus son charisme ainsi que son leadership sont mis en doute par la plupart des observateurs NCAA. Cependant il ne faut pas nier les qualités de Redick. C’est un scoreur, un créateur, il joue simple sans pour autant être prévisible.


Voila j’espère que cet article vous aura éclairé un temps soit peu sur cette draft qui se profile, maintenant c’est à vous de réagir.

BAsketFever

Article rédigé par le Jeudi 15 Juin 2006
Lu 668 fois





SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/w5TXCqTI85
Dimanche 17 Septembre - 03:45
AFROBASKET HOMMES 2017 :Dieng et Diogu dans le "5 majeur" du FIBA AfroBasket 2017: La... https://t.co/nH4RxqsOFy https://t.co/Tw3GUgqjRM
Dimanche 17 Septembre - 03:42
AFROBASKET HOMMES 2017 : La Tunisie remporte le FIBA AfroBasket 2017: La Tunisie a... https://t.co/w18FS9iuPb https://t.co/j9A2mdmEg9
Dimanche 17 Septembre - 03:42
SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/kQK7UH4puW
Dimanche 17 Septembre - 03:40
AFROBASKET HOMMES 2017 :La défaite des Lions due au faux rythme Nigerian et à... https://t.co/S7L4jReuGY https://t.co/4pPebWpHOq
Samedi 16 Septembre - 17:07
SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/iTBJPhPMG6
Samedi 16 Septembre - 17:00
AFROBASKET HOMMES 2017 :Malèye NDoye annonce sa retraite internationale: Le capitaine... https://t.co/LNxEnUwl5U https://t.co/lDsU4HDf2E
Samedi 16 Septembre - 16:47
SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/GFOPp9jIW9
Samedi 16 Septembre - 16:45
SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/9Aktsll7A5
Samedi 16 Septembre - 16:40
AFROBASKET HOMMES 2017 : Le Nigeria peut-il battre la Tunisie chez elle ?: Une victoire... https://t.co/gqx4XDZBmq https://t.co/6HWUWfwuCT
Samedi 16 Septembre - 16:37