Facebook
Twitter









NBA FINALES :Implacables Spurs (3-0)

Sans être transcendant, San Antonio s'est imposé à Cleveland (75-72) et mène désormais trois victoires à zéro. Le titre NBA est tout proche. Malgré le rendement très moyen de ses stars, la franchise texane a maîtrisé des Cavaliers qui peuvent avoir d'énormes regrets.


Maxime DUPUIS

Eurosport



Le coup de balai est proche. Et les Cavaliers ne peuvent s'en prendre qu'à eux mêmes. Surclassés dans le Texas lors des deux premières manches des Finales NBA 2007, les joueurs de Mike Brown ont cette fois perdu pied face à des Spurs qui ont longtemps semblé à leur portée (75-72). Pénalisé par les prestations en demi-teinte de la triplette Duncan-Parker-Ginobili qui n'a inscrit que 34 points en cumulé (contre 78 lors de la rencontre précédente), San Antonio a cependant puni les jeunes Cavs pour la troisième fois de rang. Forts d'un banc plus profond que celui de Cleveland, les bientôt quadruples champions NBA ont pu compter sur une doublette inattendue composée de Bruce Bowen (13 points avec un 4/5 derrière les 7,23m) et Brent Barry (9 unités au compteur et 3/4 à trois points).

En face, LeBron James (25 points, 8 rebonds, 7 passes) et sa bande ont eu mille fois l'occasion de remporter ce match mais le déchet, notamment à trois points où les joueurs de l'Ohio ont réalisé une véritable gabegie (3/19), a condamné Cleveland à venir mourir à trois longueurs de San Antonio avec une dernière possession conclue par une tentative à huit bons mètres manquée par LBJ et sur laquelle il y avait une grosse faute de Bruce Bowen oubliée par l'arbitre. Le trophée Larry O'Brien devrait donc retourner à San Antonio, offrant ainsi à Tony Parker sa troisième bague en six ans de carrière US. Le Français reste également en pole position pour remporter le titre honorifique de MVP des Finales. S'il a réalisé un match de moyenne facture avec 17 points (dont trois ultra-importants en fin de partie), le meneur de jeu des Spurs n'a pas été surclassé par Tim Duncan (14 points, 9 rebonds) et pourrait donc inscrire son nom aux côtés des plus grands de l'histoire de la Ligue. Mais on n'en est pas encore là. Le travail n'est pas tout à fait terminé. Il le sera sans doute jeudi si Cleveland ne parvient pas à lâcher les chevaux.

Après deux premières manches sans véritable relief ni suspense tant les Spurs se sont montrés supérieurs à des Cavaliers timorés et dépassés par l'ampleur de l'événement, le match 3, premier de la série à Cleveland, a pourtant semblé sonner le réveil des hommes de Mike Brown. Sans doute l'effet Quicken Loans Arena qui a fait monter le mercure de dix bons degrés et poussé ses favoris à sortir les crocs. Sous les panneaux notamment où les intérieurs des Cavs font la loi dès l'entame du match. Ilgauskas, Gooden et Varejao se régalent au rebond offensif tandis que Tim Duncan, auteur des six premiers points des Spurs, et Bruce Bowen (3/3 à trois points lors des deux quart-temps initiaux) tiennent la baraque texane.



La maîtrise de San Antonio

Sans être exceptionnels, malgré un Tony Parker et un Manu Ginobili effacés (0 point à eux deux lors des douze premières minutes), les Spurs suivent le rythme imposé par les champions de la Conférence Est. Et lorsque Damon Jones offre sept points d'avance aux siens au début du deuxième quart-temps (26-19), les Texans savent réagir. Même lorsque Tim Duncan est obligé de rejoindre le banc pour trois fautes, San Antonio reste au contact. Finley, Horry et Parker (auteur de 8 points lors des sept dernières minutes de la première mi-temps), tout le monde met la main à la patte. Et les triples champions NBA rentrent aux vestiaires forts d'un 10-0 qui leur permet de compter deux points d'avance à la pause (38-40).

Et LeBron James dans tout cela ? L'Elu fait son match (9 points, 4 rebonds, 4 passes à la mi-temps) mais n'a pas l'influence que son statut de successeur annoncé de Sa Majesté Michael Jordan lui confère. En vue lors des deux manches disputées à San Antonio, Daniel Gibson est en-dedans. Titularisé en lieu et place de Larry Hughes, blessé, le rookie passe à côté (2 points à 1/10). Et Zydrunas Ilgauskas (12 points, 18 rebonds) continue de porter la franchise de l'Ohio sur ses larges épaules.

Dans une deuxième mi-temps où le diamètre des paniers semble équivalent à celui d'une orange tant les tirs ouverts viennent heurter les arceaux, San Antonio reste sur ses positions et parvient même à repousser Cleveland à dix longueurs au début du dernier quart-temps (50-60). Les Cavs sont obligés de courir derrière des Spurs maîtres de leur destin malgré certaines défaillances individuelles (Ginobili). Les tombeurs de Detroit en finale de Conférence reviendront à deux longueurs des Texans à moins de deux minutes de la fin mais seront renvoyés à leurs chères études par un assassin au sang-froid nommé TP, auteur d'un tir primé bienvenu (67-72). On l'a vu, Cleveland et LeBron James auront aussi une balle de prolongation. Vendangée. A l'image de cette série.


CLEVELAND - SAN ANTONIO : 72-75 (18-16, 20-24, 12-15, 22-20)
San Antonio mène la série 3 à 0

CLEVELAND CAVALIERS : 29 paniers (dont 3 sur 19 à trois points) sur 79 tirs (36%) - 11 LF sur 15 tentés - 48 rebonds (Ilgauskas 18) - 19 passes décisives (James 7) - 12 balles perdues - 17 fautes personnelles

Z.Ilgauskas (CLE) = 12 pts, 18 rbds
D.Gooden (CLE) = 13 pts, 12 rbds
L.James (CLE) = 25 pts, 8 rbds, 7 pds
A.Pavlovic (CLE) = 13 pts, 3 pds
D. Gibson (CLE) = 2 pts, 3 rbds, 1 pd




SAN ANTONIO SPURS : 28 paniers (dont 10 sur 19 à trois points) sur 68 tirs (41%) - 9 LF sur 16 tentés - 41 rebonds (Duncan et Bowen 9) - 15 passes décisives (Ginobili 5) - 14 balles perdues - 15 fautes personnelles

T.Duncan (SA) = 14 pts, 9 rbds, 3 pds
B.Bowen (SA) = 13 pts, 9 rbds, 1 pd
T.Parker (SA) = 17 pts, 5 rbds, 3 pds
M.Ginobili (SA) = 3 pts, 4 rbds, 5 pds
B.Barry (SA) = 9 pts, 2 rbds


Article rédigé par le Mercredi 13 Juin 2007
Lu 888 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Avril 2017 - 04:22 NBA : Kevin Durant est de retour




SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/wVVWYUMGvy
Lundi 10 Avril - 05:39
NBA (VIDEO): Russell Westbrook dépasse Oscar Robertson: La star du Thunder Oklahoma City... https://t.co/jSKOqSV1oz https://t.co/fzd2p3f68t
Lundi 10 Avril - 05:37
SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/hgkxZbpBO7
Lundi 10 Avril - 05:29
NBA : Kevin Durant est de retour: Pour son retour après six semaines d'absence, Kevin... https://t.co/eT3apRIlPS https://t.co/yKeurAhsQo
Lundi 10 Avril - 05:27
SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/HDf5V0ne6R
Mardi 4 Avril - 06:49
NBA:Kevin Durant de retour au jeu samedi: L’ailier des Warriors de Golden State Kevin... https://t.co/gnFCWubFzy https://t.co/lZks3899x1
Mardi 4 Avril - 06:48
North Carolina Champion NCAA 2017: Justin Jackson a réussi un panier à trois points... https://t.co/A6I3f5VqKI https://t.co/0o0sCQsNma
Mardi 4 Avril - 06:43
SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/lsxYVYhPNf
Mardi 4 Avril - 06:39
SENEBASKET - Le Portail du Basketball Sénégalais https://t.co/TheWvF0rKO
Vendredi 24 Février - 05:24
(VIDEO) : Interview Cheick Diallo (NBA- New Orleans Pelicans): Cheikh Diallo , nous de... https://t.co/uA2Nb91XuI https://t.co/Jsc3Din3xB
Vendredi 24 Février - 05:23